Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le tourisme marocain tente de sortir le grand jeu : L'ONMT à la conquête des marchés russe et chinois




Le tourisme marocain tente de sortir le grand jeu : L'ONMT à la conquête des marchés russe et chinois
L'Office national marocain du tourisme a du pain sur la planche. Non seulement il doit «sécuriser» les marchés traditionnels du Royaume, mais il s'active aussi à charmer les touristes en provenance de nouveaux marchés pourvoyeurs en touristes. Pour réussir ses missions, l'ONMT a besoin de ressources humaines hautement qualifiées pour appuyer ses antennes implantées dans plusieurs pays. Il mérite surtout des dotations financières susceptibles de lui permettre d'être plus agressif dans sa politique commerciale et marketing.
Il va sans dire que sans ressources budgétaires et autres, ses actions ne seront pas à la hauteur de ses ambitions. Il suffit de constater qu'une annonce sur une publication spécialisée en Europe suppose des tarifs qui n'ont rien à voir avec ceux pratiqués au Royaume. Cela est indispensable d'autant plus que la crise financière et économique qui s'abat sur l'Europe (marché traditionnel du Maroc) réduit objectivement le nombre de touristes qui peuvent séjourner à Marrakech, Agadir, Fès ou Casablanca.
C'est dans ce contexte complexe que l'Office national marocain du tourisme s'est réuni, le 11 février 2009, en conseil d'administration sous la présidence de Mohamed Boussaid, ministre du Tourisme et de l'Artisanat.
A cette occasion, les membres du Conseil d'administration ont suivi un exposé du directeur général de l'ONMT, Hamid Addou, dans lequel ce dernier a dressé un bilan de l'année 2008, mettant en exergue les résultats positifs enregistrés par la destination Maroc en matière d'arrivées touristiques (7,9 millions de touristes) malgré la crise économique que vivent l'ensemble des pays émetteurs.
Dans ce même contexte économique mondial, l'ONMT, doté d'un budget global de 550 millions de dirhams, a mis en place un ambitieux plan d'action pour l'année 2009, à travers la consolidation des acquis dans les marchés traditionnels et la conquête de nouveaux marchés prometteurs tels que l'Europe de l'Est, la Russie et les pays du Golfe. De son côté, M. Boussaïd a rappelé l'importance du plan d'anticipation CAP 2009 pour lequel l'Office a consacré un budget de 50 millions de Dhs. Le ministre a également considéré que « l'Office, étant le fer de lance du secteur touristique, devrait pouvoir se doter de compétences suffisantes afin de mener à bien son rôle et sa stratégie pour les années à venir, en étroite collaboration avec ses partenaires stratégiques notamment les professionnels, la RAM et l'ONDA et les CRT». L'un des principaux chantiers de 2009, a souligné le ministre, est sans aucun doute le lancement en juin prochain de la station de Saïdia, la première du Plan Azur. « Le gouvernement accorde une importance primordiale à la réussite de l'ouverture de cette station», a ajouté M. Boussaïd.
Après avoir adopté le bilan financier de 2008 et le plan d'action de 2009, le Conseil d'administration a également approuvé une résolution autorisant l'ONMT à ouvrir deux nouvelles délégations : à Moscou et à Pékin. En effet, la Russie et la Chine sont des marchés émetteurs dynamiques. Le Conseil a par ailleurs adopté une résolution pour doter l'ONMT d'un contrat-programme avec l'Etat, fixant des objectifs chiffrés et les moyens nécessaires pour les atteindre.
La question des ressources humaines ainsi que celle ayant trait à l'amendement du règlement des marchés, dans le but d'octroyer davantage de souplesse à l'action de l'ONMT à l'international, seront soumises à l'approbation du prochain Conseil d'administration. Par ailleurs, le Baromètre de l'Organisation mondiale du tourisme indique que les arrivées en Afrique du Nord ont augmenté de 7% avec un ralentissement modéré en juillet et août 2008. Les deux principales destinations d'Afrique du Nord, en l’occurrence le Maroc et la Tunisie, font état de bons résultats pour les arrivées. Le Maroc a une fois de plus enregistré la plus forte croissance (8% pour les premiers mois de 2008), dont une partie importante vient d'une croissance à double chiffre du nombre des arrivées en provenance d'Allemagne, des Pays-Bas, de l'Espagne et aussi des Marocains résidant à l'étranger. L'un des principaux avantages compétitifs du Maroc est le fait que ses prix sont attrayants par rapport aux destinations des rives septentrionales de la Méditerranée, notamment celles qui se trouvent dans la zone Euro, et la myriade de produits touristiques qu'il propose.
En attendant que la crise s’estompe, les entrées des touristes aux postes-frontières ont progressé de +6% en 2008. Cette dynamique ne s'est pas reflétée au niveau de la progression des nuitées touristiques, et ce suite à la baisse de la durée moyenne de séjour des touristes étrangers et à l'augmentation de la fréquentation des autres formes d'hébergement touristique notamment à Marrakech. L'année 2008 s'achève en baisse de près de -3% des nuitées réalisées dans les établissements d'hébergement touristique classés (-5% pour les nuitées des non-résidents et +6% pour celles des résidents).  Concernant l'analyse par ville, hormis Marrakech et Agadir qui ont connu une baisse de leurs nuitées (-6% et -5% respectivement),  la majorité des autres destinations ont affiché des résultats positifs en comparaison avec 2007: Casablanca (+10%), Rabat  (+2%), Tétouan  (+7%) et Essaouira (+10%).
Le taux d'occupation des chambres dans les établissements d'hébergement classés a atteint l’année dernière 45% affichant ainsi un recul de trois points par rapport à l'année précédente. Agadir enregistre le taux le plus élevé avec 57% suivie par Rabat (56%) et Marrakech (55%).

Mohamed Kadimi
Samedi 14 Février 2009

Lu 633 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs