Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le télescope Herschel s'attaque aux mystères de la naissance des étoiles




Les images prises par le télescope spatial Herschel dévoilent des réseaux de filaments interstellaires composés de gaz et de poussières. Des structures complexes au sein desquelles se forment les étoiles.
Les images dévoilées par le télescope Herschel de l'Agence spatiale européenne sont inédites. Elles révèlent des enchevêtrements complexes de filaments gazeux et de poussières à partir desquels se forme la plus grande partie des étoiles. Grâce à ces nouveaux clichés et aux modèles théoriques déjà établis, les chercheurs sont parvenus à caractériser très finement ces structures.
Selon les propos livrés à la presse de Philippe André, astrophysicien du Commissariat à l'énergie atomique, ces précieuses informations sont "vraiment en train de révolutionner notre compréhension de la formation des étoiles à grande échelle".
Depuis son lancement, Herschel a analysé près d'une vingtaine de nuages interstellaires au rayonnement infrarouge. Une technique qui a permis de détecter ces filaments interstellaires pouvant mesurer jusqu'à des dizaines d'années-lumière de longueur et 0,3 année-lumière de largeur, soit 20.000 fois la distance Terre-Soleil.
Ces observations avaient déjà été effectuées auparavant mais aucun appareil spatial n'était jusque-là parvenu à montrer que ces réseaux particulièrement denses étaient un lieu propice à la formation d'étoiles.
Selon les chercheurs, les filaments les plus massifs du réseau se fragmentent sous l'action de la gravité. Ils finissent par s'effondrer pour former des globules de matière à l'origine des futurs astres. Plusieurs de ces événements ont pu être capturés par Herschel. Un filament du complexe d'Aquila contenant un amas d'environ 100 étoiles en formation a notamment été enregistré.
Herschel est le plus grand télescope spatial envoyé dans l'espace. Lancé par Ariane 5 le 14 mai 2009, il a débuté sa mission scientifique le 14 juin, en entrant en orbite à 1,5 million de kilomètres de la Terre.

Maxisciences
Mercredi 4 Mai 2011

Lu 422 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs