Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le taux de réussite au bac légèrement corrigé par la session de rattrapage

Un système d’évaluation qui reste à revoir




Le taux de réussite au bac légèrement corrigé par la session de rattrapage
Ils ont été 47.194  candidats à décrocher leur bac lors de la session de rattrapage des examens du baccalauréat au titre de l'année scolaire 2012-2013, avec un taux de réussite de  31,63%,  a indiqué  un communiqué du ministère de l'Education nationale. Contrairement à la première session qui a enregistré un fossé en comparaison avec l’année dernière au niveau du taux de réussite, la session de rattrapage n’a pas connu un grand écart par rapport à celle de 2012 qui avait enregistré un taux de réussite de  32,71% avec 46.874 heureux candidats.
Ainsi le nombre global des candidats qui ont réussi leur bac au titre de l’année scolaire 2012-2013 a atteint le chiffre de 194.221. Par conséquent, le taux de réussite global a grimpé pour atteindre 51,48% contre 62,8% en 2012. Ainsi on peut souligner que la session de rattrapage a permis au taux global de s’améliorer puisqu’il avait chuté lors de la première session toujours par comparaison avec l’année écoulée. Tout en sachant que le nombre global des candidats qui se sont présentés au bac était de 377.286 candidats et candidates.
Par ailleurs, 176.718 candidats scolarisés ont réussi pour les deux sessions avec une moyenne de réussite de  57,3% tandis que    17.503 candidats libres ont décroché leur bac, avec une moyenne de réussite de 25,4%.
De plus, les lauréats dans les filières scientifiques, mathématiques et techniques ont raflé la mise avec 122.521 candidats avec un taux de réussite qui a atteint 57,67%. Dans les branches littéraires et l’enseignement  originel, 71.644 candidats ont décroché le sésame avec un taux atteignant 43,47%.
Le communiqué du MEN indique également que le nombre de candidats qui ont eu leur bac avec mention très bien, bien et assez bien a atteint 63.763 avec un taux de réussite de 32,83%.
Si dans le communiqué, le département de Louafa félicite le personnel de l’éducation nationale des efforts déployés pour le bon déroulement de cette opération et se réjouit des résultats, il n’en reste pas moins que le système du baccalauréat comme il se présente aujourd’hui doit être revu et corrigé. Le ministre parle déjà d’allègement de ce système sans donner de détail, on attend la rentrée pour en savoir plus. Si Louafa est toujours au gouvernement bien sûr ! 

Kamal Mountassir
Samedi 20 Juillet 2013

Lu 1191 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs