Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le taux de récidive chez les détenus en net recul


Programme de réinsertion socioprofessionnelle de la Fondation Mohammed VI



Le taux de récidive chez les détenus en net recul
Le taux de récidive est constamment en baisse grâce au programme de réinsertion socioprofessionnelle des détenus assuré par la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, a affirmé Mme Kabira Lify, chef de projets à la Fondation.
Ce taux ne dépasse guère les 2,3% sur un échantillon de plus de 6.000 détenus, selon les résultats des études annuelles effectuées sur les centres d'accompagnement post-carcéral, a déclaré à la MAP Mme Lify en marge du lancement, vendredi, par SM le Roi Mohammed VI du programme d'appui aux micro-projets et à l'auto-emploi au profit des ex-détenus - Ramadan 2015.
"Dans le cadre du programme de réinsertion socioprofessionnelle des détenus assuré par la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus et après des études annuelles effectuées sur les centres d'accompagnement post-carcéral, il s'est avéré que sur un échantillon de plus de 6.000, le taux de récidive a nettement baissé, ne dépassant pas les 2,3%", a-t-elle affirmé.
Chiffres à l'appui, Mme Lify a tenu à relever que ce taux est en régression par rapport à l'année dernière qui a enregistré un niveau de 3%. Rappelant que le taux de récidive normal se situe entre 30 et 40%, Mme Lify a mis en avant l'action menée par la Fondation, en application de la politique préconisée par SM le Roi en faveur de la réinsertion des citoyens incarcérés, ainsi que la ferme détermination du Souverain pour leur assurer une insertion socio-professionnelle adéquate après leur libération.
Cette action de la Fondation s'inscrit également dans le cadre de la volonté Royale de renforcer la sécurité au sein de la société, lutter contre la délinquance, réduire la population carcérale et le taux de récidive et de créer des activités génératrices de revenu afin d'améliorer l'avenir et la qualité de vie des personnes ayant été en conflit avec la loi, a conclu Mme Lify.

Lundi 6 Juillet 2015

Lu 781 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs