Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le taux d’analphabétisme a atteint 30% à fin 2012

Les efforts en matière d’éducation non formelle ont été fructueux




Le taux d’analphabétisme a atteint 30% à fin 2012
Les efforts du Maroc en matière d’éducation non formelle ont permis de réduire de manière remarquable le taux d’analphabétisme pour atteindre 30 % à fin 2012, a affirmé, jeudi à Paris, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres, Lahcen Daoudi.
Ces efforts ont été reconnus au niveau international à travers l’attribution au Royaume en 2012 du prix Confucius d’alphabétisation, a souligné M. Daoudi qui intervenait dans le cadre de la 37ème conférence générale de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).
Il a rappelé que le Maroc a réalisé des acquis importants concernant la généralisation de la scolarisation, faisant savoir que le taux de scolarisation a atteint 97,5% au niveau du primaire.
Le Royaume a également franchi d’importants pas au niveau de l’amélioration du taux de scolarisation des filles dans le monde rural et en matière de réduction des disparités entre les deux sexes aux milieux urbain et rural, a-t-il poursuivi.
Evoquant l’amélioration de la qualité de l’enseignement, M. Daoudi a souligné que le Maroc a adhéré à un processus de réforme pédagogique global qui a porté essentiellement sur la modernisation des méthodes et programmes scolaires et la promotion des technologies de l’information et de la communication, à travers un programme national visant leur généralisation à l’ensemble des établissements scolaires et universitaires.
Le ministre a, d’autre part, mis l’accent sur les efforts déployés pour l’amélioration de l’enseignement supérieur par la création de formations professionnelles spécialisées, le but étant de répondre aux exigences du développement durable et de renforcer la relation des établissements scolaires et universitaires avec leur environnement économique et social. Il a en outre mis en exergue l’intérêt accordé par le Royaume à la recherche scientifique et à son rôle dans le développement global, rappelant à cet égard la mise en place par son département d’un plan d’action (2013-2016) visant la promotion du système de la recherche scientifique et technique et de l’innovation. En matière de gouvernance, le Maroc a adopté une orientation démocratique basée sur la régionalisation, la décentralisation et la déconcentration dans la gestion de la chose publique, ce qui a permis de renforcer l’autonomie des universités et des établissements pédagogiques, a-t-il poursuivi.
Au volet culturel, le ministre a mis l’accent sur l’intérêt porté par le gouvernement à la préservation du patrimoine matériel et immatériel, rappelant que ces efforts ont été couronnés par l’inscription en 2012 de la ville de Rabat sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.
Par ailleurs, M. Daoudi a mis en exergue l’action du gouvernement en matière de renforcement de la pluralité, de garantie de la liberté de la presse et de soutien aux établissements médiatiques, ainsi que pour faciliter l’accès à l’information.
Dans le domaine social, le ministre a indiqué que le gouvernement a mis en place un programme s’étalant sur la période 2012-2016 pour la promotion des droits des femmes, des enfants, des personnes en situation d’handicap, ainsi que de celles vivant dans la précarité.
Il a en outre réitéré la détermination du Maroc à poursuivre la contribution dans tous les programmes de l’UNESCO, mettant l’accent sur les efforts déployés par cette organisation en faveur de ses pays membres.
En marge de sa participation à la 37-ème conférence générale de l’UNESCO, M. Daoudi a eu des entretiens avec plusieurs ministres et chefs de délégations notamment africains et qui ont été axés sur les moyens de renforcer la coopération et la coordination au niveau de l’UNESCO. A souligner que le Maroc a été élu vice-président de la 37-ème conférence générale de l’UNESCO, qui se tient du 05 au 20 novembre au siège de l’organisation à Paris.
Le Royaume a été également élu vice-président de la commission culture de cette conférence.

MAP
Lundi 11 Novembre 2013

Lu 520 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs