Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le tapis ouzguiti fait son show

Tenue du Festival national du tapis à Taznakhte




Sous le thème : «Le tapis ouzguiti, un capital immatériel», la Chambre de l'artisanat et le ministère de l'Artisanat et de l'Economie sociale et solidaire organisent du 28 mai au 4 juin à Taznakhte la quatrième édition du Festival national du tapis.
Ce festival  qui célèbre la beauté de ce tapis, ses couleurs, ses textures et les traditions qui le sous-tendent,  a pour but de mettre en évidence une activité génératrice de revenus pour les femmes et qui occupe une place importante en raison de la réputation nationale et internationale de ce genre de tapis, confient les organisateurs de l’événement.
Un tapis dont la fabrication est un long fleuve pas tranquille du tout. Longues sont les journées et les nuits des tisseuses de Taznakhte ; des femmes d’âge mûr et des adolescentes qui marient dextérité, savoir-faire et créativité. Sur leurs métiers à tisser, elles nouent les fils d’un engagement au féminin dont la trame est faite de beauté et d’authenticité.
Le tapis taznakhti est, en effet, l’expression de traditions locales et joue le  rôle de promoteur de la culture et du patrimoine immatériel de la région. Il varie d’une région à une autre et chacune d’entre elles a sa propre spécificité. Parmi ce genre de tapis il y a l’Ouzguiti, connu par sa technique difficile et le travail pointilleux qui préside à sa fabrication et qui requiert patience et rigueur. Ses couleurs reflètent la diversité de la nature de chaque région. Le  rouge naturel ou l’ocre, le noir, le bleu, le jaune et l’orange y occupent une place de choix.
Huit jours durant, artisans, coopératives et associations exposeront leurs produits aux visiteurs marocains et étrangers dans 145 stands.
En parallèle, d’autres activités culturelles et sportives seront programmées et plusieurs conférences mettront en valeur l’importance du secteur de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire dans le développement local. Des célébrités du monde de la musique et de la comédie seront au rendez-vous, en plus des troupes artistiques locales.
Il convient de préciser que le secteur de l’artisanat de Taznakhte est reconnu au niveau mondial pour la qualité et la diversité de ses tapis traditionnels produits par les femmes rurales sous le nom du tapis Ouzguiti.
L'artisanat du tapis est pour Ait Taznakhte une source de revenus qui bénéficie à la plupart des familles rurales. Ce capital immatériel a failli se perdre à jamais faute de moyens de commercialisation efficaces.
La solution de ce problème a exigé une mise en synergie des efforts des acteurs économiques et des responsables tant nationaux que locaux. Ce qui a commencé à redonner à cet artisanat des couleurs et lui a permis de jouer son rôle d’antan dans la promotion et le développement de la région. Le Festival national du tapis s’inscrit donc dans cette volonté de donner plus d’allant à la commercialisation de ce beau produit qui fait la fierté de toute une région.

L.B
Samedi 21 Mai 2016

Lu 942 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs