Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le tandem Desabre et Souheil provisoirement aux commandes techniques du WAC

Lamyaghri et Adda pour compléter le staff




En attendant la désignation d’un nouvel entraîneur du Wydad après le limogeage du coach gallois John Toschak, le comité dirigeant des Rouge et Blanc a confié la barre technique du club au  Français Sébastien Desabre et à l’enfant du club Mohamed Souheil, fraîchement nommés respectivement directeur sportif et directeur technique.
Les deux techniciens ont assuré lundi au Complexe Mohamed Benjelloun une séance d’entraînement qui a duré deux heures et qui a été axée sur l’aspect physique.
Hormis ces deux néophytes, le staff technique provisoire du Wydad a été complété par le préparateur physique Omar Adda qui a travaillé l’année dernière avec Sébastien Desabre au sein du club algérien de JS Saoura et par l’ex-keeper international Nadir Lamyaghri qui occupera désormais le poste d’entraîneur des gardiens de but. D’ailleurs, Lamyaghri qui connaît parfaitement la demeure wydadie a été pressenti à ce poste depuis belle lurette mais il se montrait réticent avant de décliner l’offre de l’actuel bureau. Toutefois, son retour à la maison se laissait prévoir une fois qu’il a commencé à accompagner le club lors de ses dernières virées continentales.
C’est ce nouveau trio donc qui aura à préparer le WAC pour sa prochaine sortie en Ligue des champions samedi prochain au Complexe Moulay Abdellah contre le Zamalek pour le compte de la demi-finale retour. Une rencontre d’ordre formel vu que les Cairotes avaient assuré pratiquement leur qualification à la finale après avoir scellé le sort de la première manche, disputée vendredi dernier au stade Borj Al Arab à Alexandrie, sur le score-fleuve de 4 à 0.
Une cinglante défaite, faut-il le rappeler, qui a débouché sur la séparation à l’amiable avec John Toschak, ainsi que le remerciement de son staff. Pour le moment, le bureau dirigeant du club est en train d’étudier de nombreux CV de postulants qui aspirent à entraîner le WAC qui n’a pas encore entamé le championnat local, sachant qu’il cumule deux matches retard contre l’OCK et le CAK auxquels s’ajoutera la rencontre de la troisième manche prévue en cette fin de semaine face au MAT.
A noter que Sebastien Desabre traîne derrière lui une expérience africaine entamée en 2010 en Côte d’Ivoire avec l’ASEC Mimosas avant de rejoindre la formation camerounaise de CS Garoua (2012-2013).  Le cadre français, âgé de 40 ans, n’a pas manqué ses débuts, surtout après le titre de champion du Cameroun avec la formation précitée, ce qui lui a valu de débarquer chez le gros calibre tunisien de l’Espérance en 2013 où il avait occupé les postes de directeur technique, de manager général et puis d’entraîneur avec à la clé le titre de champion de Tunisie en 2014.
La saison écoulée, il avait coaché la JS Saoura, alors qu’en 2015, il avait entraîné l’équipe congolaise de Recreativo Desportivo Libolo avec laquelle il avait remporté la supercoupe et le titre local, avant de rejoindre les Emirats Arabes Unis et la formation de Dubaï.

Mohamed Bouarab
Mercredi 21 Septembre 2016

Lu 1128 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs