Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le sommet des peuples de Rio à l’épreuve des ONG




La société civile compte exprimer son mécontentement lors du Sommet des peuples à Rio, l’événement parallèle à la Conférence de l’ONU sur le développement durable, qui espère recevoir du 15 au 23 juin quelque 15.000 participants par jour dans le parc de Flamengo.
«On sait que la Conférence officielle Rio+20 patine. Comme on attend peu de progrès pour que les pays membres s’engagent à réduire leurs émissions de CO2 et à mieux préserver la biodiversité, le Sommet des peuples sera l’espace que la société aura pour exprimer son mécontentement», a déclaré à l’AFP Bazileu Alves Margarido, de l’Institut démocratie et durabilité.
Le Sommet des peuples est l’initiative de 200 organisations écologistes et mouvements sociaux du monde entier, tels Greenpeace ou Via Campesina (mouvement international paysan). Des mouvements indigènes, noirs (quilombolas), de femmes et de jeunes y participeront aussi pour lutter contre le mercantilisme de la vie et défendre les biens communs. Il a été financé par le gouvernement brésilien à hauteur de cinq millions de dollars. Aucune cérémonie spéciale n’est prévue pour donner le coup d’envoi à ce sommet parallèle dont la devise est «Venez réinventer le monde !», qui se déroulera du 15 au 23 juin avec un programme très chargés: 600 activités dont 330 à caractère international.
Ces activités - débats, assemblées, manifestations et concerts - seront réparties sur les 7 km de l’Aterro du Flamengo, près du centre ville. Près de 200 expériences pratiques, baptisées «territoires du futur», mises en place dans divers pays, comme l’utilisation de l’énergie solaire, seront également présentées au public.
«Le Sommet des peuples sera un espace de dénonciation, mais nous espérons aussi articuler les mouvements sociaux en défense de la souveraineté des peuples et de leurs territoires contre l’avancée du capitalisme vert», a dit à l’AFP Rui Varres, porte-parole du Mouvement des travailleurs ruraux sans terre (MST).
D’après le collectif d’ONG «Comité facilitateur de la société civile pour Rio+20», «l’économie verte» prônée par la conférence officielle qui réunira 116 chefs d’Etat et de gouvernement du 20 au 22 juin est un terme «trompeur pour désigner une autre étape d’accumulation capitaliste».
«Nous apporterons à la société les solutions que les peuples ont déjà trouvé et se battent pour implanter et qui sont les bonnes contre ce capitalisme vert qui cherche notamment à transformer la nature en actifs financiers négociés à la bourse», a souligné Rui Varres. Plusieurs manifestations auront lieu dans le cadre de ce sommet parallèle, la plus importante le 20 juin, jour de l’ouverture du sommet officiel de l’ONU. Cinquante mille personnes sont attendues pour cette manifestation dans le centre de Rio. Celle-ci sera précédée, le 18 juin, par une marche des Femmes et une autre contre le nouveau code forestier brésilien qui assouplit la loi sur la protection des forêts et que les écologistes brésiliens voient comme une menace pour la forêt amazonienne. «Nous allons attirer l’attention du monde sur ce retour en arrière dans la lutte contre les déboisements», ont dit les organisateurs.
Le 17 juin au soir une grande «veillée inter-religieuse» réunira des adeptes de toutes les religions contre l’intolérance religieuse sur l’Aterro do Flamengo. Selon les organisateurs, le Sommet des peuples sera aussi l’occasion de faire le bilan des progrès enregistrés depuis le Sommet de la terre en 1992 à Rio quand la société civile était exclue des débats.

AFP
Mercredi 13 Juin 2012

Lu 254 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs