Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le sifflement d'un dauphin traduit pour la première fois par ordinateur




Le sifflement d'un dauphin traduit pour la première fois par ordinateur
Qui n'a jamais rêvé de parler à son animal préféré ? Pour tous ceux qui adorent les dauphins, c'est le moment de tenter votre chance ! Mais attention, la conversation pourrait bien partir sur les algues marines...
Les scientifiques le savent depuis longtemps : les dauphins ont une vie sociale complexe et sont capables d'exprimer leurs émotions via des sons et des mouvements. Mais, depuis les années 60, les chercheurs tentent de prouver que les dauphins possèdent également un langage. Le docteur Denise Herzing, experte en dauphins, en fait partie et vient de franchir un pas important dans le domaine.
Elle a réussi à mettre au point un traducteur sous-marin, baptisé Cetacean Hearing and Telemetry (CHAT), afin de comprendre les sifflements de ces mammifères marins, réputés pour leur intelligence.
Après avoir testé son appareil, la spécialiste a affirmé avoir entendu un des dauphins prononcer le mot "sargasse", une sorte d'algue brune, alors qu'elle nageait dans les Caraïbes, en août dernier. "Je me suis dit 'Whoa, nous avons une correspondance'. J'étais complètement ébahie", se rappelle la directrice du Wild Dolphin Project, reprise par le New Scientist.
Le dispositif a ainsi permis de détecter le son correspondant à la sargasse, inventé par le docteur Herzing alors qu'elle jouait avec le groupe de dauphins qu'elle étudie depuis 25 ans. Son équipe espère donc que les animaux continueront à utiliser ces sifflements, qui sont assez différents des sons qu'ils produisent naturellement.
Concrètement, lorsque l'appareil a capté le sifflement pour "sargasse", Denise Herzing a entendu sa propre voix prononçant le mot. Elle ignore toutefois si le dauphin a dit ce mot parce qu'il avait repéré cette algue et tentait de communiquer avec un autre dauphin.
Denise Herzing reconnaît qu'il pourrait y avoir des problèmes avec le sifflement de la sargasse. En effet, celui-ci n'a été entendu qu'une seule fois. De plus, il est assez différent de celui que la scientifique a appris aux dauphins, puisqu'il possède la même forme mais à une fréquence plus élevée.
L'appareil CHAT a été mis au point par Thad Starner, du Georgia Institute of Technology, également l'un des responsables de Google Glass. Pour cela, l'équipe d'ingénieurs a utilisé des algorithmes, conçus pour analyser les sifflements des dauphins et extraire des données majeures qu'une personne ne chercherait pas forcément. En plus de rechercher les sifflements inventés par Denise Herzing, les chercheurs espèrent également pouvoir comprendre la communication naturelle des dauphins.
"C'est excitant pour l'ensemble du domaine de la communication animale. Avec de meilleurs outils pour gérer l'information, les chercheurs pourront analyser de larges données de comportements animaux pour repérer des schémas", s'enthousiasme Brenda McCowan de l'Université de Californie et expert en vocalisations de dauphins.
Denise Herzing et Thad Starner présenteront leurs résultats en mai prochain en Italie. Ils ont d'ores et déjà réussi à déterminer huit caractéristiques différentes pour 73 sifflements, les faisant correspondre à des interactions mère-petit. Ils espèrent désormais confirmer une communication à deux sens entre les humains et les dauphins.
Lors d'une conférence TED, Denise Herzing a décrit le clavier du CHAT. Il contient quatre symboles correspondant chacun à un son et à un jouet spécifique. Accroché au bras du plongeur, ce dernier déclenche un son grâce à l'appareil. Celui-ci est ensuite émis par un haut-parleur sous-marin, permettant au dauphin de savoir quel jouet prendre. 
Si, en retour, le dauphin imite ce sifflement, le son est capté directement par deux hydrophones. CHAT détecte également les sons naturels du dauphin et permet au plongeur de savoir à quoi il correspond.
 

Maxisciense
Vendredi 4 Avril 2014

Lu 553 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs