Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le serial killer de Settat condamné à mort




Le meurtrier de Settat vient d'être condamné à la peine capitale par la Chambre criminelle de la Cour d'appel de la même ville. On se rappelle que le prévenu (H.R), âgé de trente trois ans, avait été l'auteur du viol et de l'assassinat de trois filles à Settat. La police avait arrêté le coupable  en mars 2008 pour son implication dans des meurtres prémédités, de  viol  et perte de virginité, vol qualifié et ivresse publique.
Cette nouvelle condamnation relance le débat sur la peine de mort au Maroc. L'article 16 du Code pénal prévoit la peine maximale, à savoir passer par les armes pour les délits suivants : homicide aggravé,  torture, vol à main armée, incendie criminel, trahison, désertion et enfin atteinte à la vie du Roi. Cependant, si plusieurs condamnations à mort ont été prononcées, souvent les exécutions se font  rarement. La dernière remonte à 1993 et concerne le commissaire Tabet. 129 condamnés attendent, selon des statistiques de 2006, d'être exécutés. C'est dire que l'on prononce la peine capitale dans des cas d'extrême gravité et que l'on applique rarement la sentence de cette peine.
Les partisans de l’abolitionnisme sont souvent montés au créneau pour demander l'élimination de la peine capitale, mais on continue à prononcer des condamnations à mort au Maroc. A l'USFP, on s'est déjà prononcé pour l'abolition en novembre 2006. « Je serai parmi ceux qui applaudiront quand la peine capitale sera abrogée au Maroc », déclarait en 2003 Feu Bouzoubaa, ministre de la Justice à l'époque.
A ce propos, Abdelwahid Radi affirmait: « Actuellement au Maroc, il n'y a ni consensus sur l'abolition ni sur le maintien de la peine de mort. Mais le Maroc a la ferme volonté de faire en sorte que les tribunaux ne prononcent plus ce genre de verdict inacceptable.  Toutefois, pour de nombreux observateurs, l'abolition de la peine capitale au royaume n'est plus qu'une question de temps puisque le débat en est à sa phase finale.

Kamal MOUNTASSIR
Samedi 7 Mars 2009

Lu 430 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs