Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le secteur des mines subit de plein fouet la chute des cours des métaux

Un repli de 7,3% à 367,6 MDH durant le premier semestre 2015




Pâtissant de la baisse drastique des cours de certains métaux à l'échelle internationale, le secteur des "Mines", coté à la Bourse de Casablanca, a accusé durant le premier semestre 2015 un repli de 7,3% à 367,6 millions de dirhams (MDH), selon les analystes du Crédit du Maroc Capital (CDMC).
 Cette baisse a été induite par les deux valeurs Managem (-7,5%) et Société métallurgique d'Imiter "SMI" (-8,9%), qui ont subi de plein fouet la contraction des prix de l'or (-7%), de l'argent (-17%) et du cuivre (-14%) à fin juin de l'année en cours, relève la société de bourse dans une "Analyse de la croissance bénéficiaire au premier semestre 2015".
 "En effet, Managem n'a pas été épargné par la forte dégradation des cours des trois métaux à l'échelle internationale", poursuit la même source, notant toutefois que le groupe minier a pu profiter du démarrage des nouveaux projets ainsi que de l'amélioration des performances opérationnelles qui ont permis d'augmenter sensiblement les productions: cobalt (+46%), or (+29%), cuivre (+9%) et zinc (+4%).
 Face à cette conjoncture difficile, le résultat net part du groupe (RNPG) de Managem a essuyé une perte de 7,5%, malgré une hausse de 20,7% du chiffre d'affaires (CA) consolidé à 2,28 milliards de dirhams (MMDH), et une progression de 25,8% du résultat opérationnel à 353,3 MDH, ajoute le CDMC dans son analyse.
 Cette contre-performance tient compte du repli du résultat financier de 88,3 MDH à -133,8 MDH à cause de l'impact négatif du bilan de couverture réalisé sur les opérations de change, précise la société de bourse.
 De son côté, le bénéfice net de la SMI connaît une dégradation de 48,9% à 78,4 MDH, sous l'effet de la baisse de 34,2% du résultat opérationnel et de l'affaissement de 5,1% du chiffre d'affaires à 500,2 MDH.
 Les analystes du CDMC ont souligné, à ce niveau, que l'appréciation de 19% du dollar a pu atténuer l'impact du retrait des cours et de la baisse de la production d'argent à -9%, ajoutant que la hausse du tonnage traité (+6%) a limité l'impact de la baisse de la teneur (-13%).
 A contrario, le RNPG de la Compagnie minière de Touissit (CMT) s'adjuge un gain de 61,9% à 149 MDH, grâce, principalement, à l'appréciation de 31,7% du résultat d'exploitation, l'amélioration significative du résultat non courant à 35,8 MDH (contre un déficit de -3 MDH à fin juin 2014) et l'allègement du déficit de la quote-part des résultats des entités mises en équivalence à -83,3 mille dirhams (KDH).
 Il s'agit des entités: Aguedal (40%) et Osead Niger (40%). Auplata et OMCI (Osead Mining Côte d'Ivoire) ne font plus partie du périmètre de consolidation. Le secteur des Mines est l'un des huit secteurs ayant tiré vers le bas la croissance bénéficiaire de la cote casablancaise durant le semestre écoulé. Cette dernière ressort à 9,77 MMDH, en repli de 32,1% comparé au 30 juin 2014.

Mercredi 14 Octobre 2015

Lu 853 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs