Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le secteur de l’énergie électrique reprend son élan

La production a affiché une hausse, selon la DEPF




Le secteur de l’énergie  électrique reprend son élan
Le secteur de l’énergie électrique a repris de l’élan au quatrième trimestre 2013 avec un comportement favorable de la production et la consommation de l’énergie électrique, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) relevant du ministère de l’Economie et des Finances. 
 En effet, la production d’électricité a affiché une hausse de 3,9% par rapport au même trimestre de 2012, a indiqué la DEPF dans sa note de conjoncture du mois de février publiée sur le site du ministère.
Cette évolution positive a permis de clôturer l’année 2013 sur une légère baisse de 0,2%, due à une hausse de 2,8% de la production nette totale de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), conjuguée à un recul de 3,3% de la production privée. 
 La note a relevé une progression de 11,5% du solde des échanges d’énergie électrique entre le Maroc, l’Algérie et l’Espagne au terme de l’année 2013, expliquant cette performance par la régression des importations en provenance de ces pays (1,9%) à un rythme moins important que de celui des exportations (-81,5%).
Par ailleurs, la production relevant des projets développés dans le cadre de la loi 13-09 relative aux énergies renouvelables a atteint 394GWh en 2013, soit l’équivalent de 1,2% de l’énergie nette totale.
 Pour sa part, la consommation d’électricité s’est inscrite en hausse de 4,5% durant le quatrième trimestre 2013, en rapport avec l’accroissement de la consommation de l’énergie électrique de très haute, haute et moyenne tensions (3,9%) et de celle de basse tension (6,5%).  Hors distributeurs, les ventes de l’énergie électrique de très haute, haute et moyenne tensions ont régressé de 0,5%. Compte tenu de ces évolutions, l’année 2013 s’est soldée par une augmentation des ventes d’électricité de 0,6%, tirée par l’accroissement des ventes d’électricité de basse tension (4,9%), qui a été atténuée par la légère baisse des ventes de la très haute, haute et moyenne tensions (0,6%).
Au niveau de l’activité du raffinage, la DEPF note une contraction de 5,3% du volume des entrées à la raffinerie à fin 2013, malgré la reprise enregistrée au cours du troisième trimestre de 16,9%. 

Jeudi 20 Février 2014

Lu 548 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs