Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le secrétaire général sortant du Parti de la balance obligé de faire face à plusieurs fronts : L’Istiqlal s’apprête à enterrer l’ère El Fassi




Le secrétaire général sortant du Parti de la balance obligé de faire face à plusieurs fronts : L’Istiqlal s’apprête  à enterrer l’ère El Fassi
La crise au sein du Parti d’Allal El Fassi prend des allures de bataille rangée. En effet, les principaux protagonistes se sont quittés après le Congrès pour aller aiguiser leurs armes et se préparer à d’éventuelles batailles à tous les niveaux. Et il semble que les Istiqlaliens ont choisi la presse écrite et les sites électroniques pour exposer leurs points de vue et régler leurs comptes. Ce qui est sûr, c’est que tout porte à croire que le projet «El Fassi» semble recueillir l’unanimité contre lui. Après le duel ouvert lors des travaux du 16ème Congrès entre le virulent maire de Fès Hamid Chabat qui représente le courant syndicaliste au sein du parti et Abdelwahed El Fassi, candidat de la «confrérie El Fassi», on avait eu droit à la confrontation ouverte et houleuse entre Abbas El Fassi et Mohamed El Ouafa qui impute la crise du Parti de la balance à la gestion de l’ex-Premier ministre. Gestion que l’actuel ministre de l’Education nationale a qualifiée de désastreuse. Il y a donc presque une unanimité quant à l’hégémonie de la famille El Fassi sur le parti. Mohamed El Ouafa n’a pas mâché ses mots lors de cette guerre des déclarations et a promis de dire la vérité, toute la vérité aux militants et à l’opinion publique. 
Contacté par «Libé» par bigophone interposé au moment où il se dirigeait vers Oujda pour présider le Conseil administratif de l’Académie de l’éducation et de la formation de la région, Mohamed El Ouafa, s’est excusé avec délicatesse de répondre à nos questions sur les coulisses et les soubresauts qui secouent le parti de la balance. «Ce n’est pas le moment d’en parler. Une commission de médiation du parti s’y est attelée. On va attendre», a-t-il déclaré. Cependant, l’ancien ambassadeur du Royaume au Brésil ne semble pas lâcher prise et attend le moment propice pour bien défendre son éventuelle candidature en vue de briguer le poste de secrétaire général de l’Istiqlal.
De son côté, Hamid Chabat ne va pas par quatre chemins pour dénoncer le comportement, selon lui, anti-démocratique d’Abbas El Fassi qui cherche à privilégier le candidat de la famille en faisant pression sur les différentes instances du parti. «Abbas El Fassi n’a jamais présenté de rapport financier», a-t-il expliqué dans un entretien avec le journal arabophone Assabah. Il a, par ailleurs, exprimé son attachement à sa candidature et réclamé la publication de la liste des membres du Conseil national de peur de voir le clan «El Fassi» procéder à une falsification de ladite liste. Chabat s’est, pourtant, dit prêt à renoncer à sa candidature si le Conseil national le lui demande.
Le même son de cloche résonne dans les déclarations d’Abdelkader El Kihal, membre du comité exécutif du parti qui, dans un long entretien avec «Al Massaa», impute la responsabilité des secousses que subit le parti à Abbas El Fassi dont la gestion lui a beaucoup nui.
Pendant ce temps, le comité des Sages a entamé ses consultations avec les différents protagonistes et selon plusieurs sources, il n’a pas caché lui non plus ses critiques et reproches à Abbas El Fassi qui n’a pas su bien gérer le déroulement du 16ème Congrès en prenant position en faveur de la «confrérie El Fassi».
 
 
 
 

KAMAL MOUNTASSIR
Mardi 10 Juillet 2012

Lu 614 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs