Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le secrétaire américain à la Marine jette l’ancre à Alger




Que vient faire Raymond Edwin Mabus, le secrétaire américain à la Marine, en Algérie? L’information a été relayée par un site d’opposition algérienne et confirmée par un communiqué du ministère algérien de la Défense, département présidé par Abdelaziz Bouteflika, également président de la République. La même source informe que les entretiens entre les deux parties ont porté sur les questions d’intérêt commun. Jusque-là tout semble classique et verse plutôt dans la langue de bois. Mais on est en droit de s’interroger sur le sens de cette visite en ce contexte actuel et la portée de l’agenda américain dans ce pays voisin. Si les décideurs et autres responsables algériens ne ratent aucune occasion pour parler d’une « volonté américaine de vouloir entretenir des relations excellentes et d’élargir la coopération bilatérale», beaucoup d’observateurs estiment en revanche que c’est la conjoncture imposée par la guerre contre le terrorisme qui a dicté ce rapprochement, notamment sur le plan militaire, au point même de créer un bureau du FBI à Alger, en parfaite coordination avec le ministère de l’Intérieur. Il ne faut pas oublier également l’intention des Etats-Unis de bénéficier de contrats commerciaux sur les plans civil et militaire. Et c’est dans ce cadre, comme le confirment les documents publiés par Wikileaks, qu’intervient la décision d’Alger d’acquérir 11 avions Boeing au lieu des Airbus français. Ceci dit, les Etats-Unis ne reprennent que les 19 milliards de dollars pour la facture pétrolière de 2008. Ce contexte militaire et commercial impacte beaucoup les relations entre les deux pays. Les autorités algériennes ont autorisé, selon les mêmes documents, aux avions américains d’espionnage AB3 d’utiliser le ciel algérien, dans le cadre de la guerre unifiée contre le terrorisme.
Une chose est tirée au clair selon ces révélations : la politique et la diplomatie algériennes chavirent entre l’implicite et l’explicite de son président. Dans les coulisses, ce dernier hésite dans ses relations avec l’Iran, approuve la politique de Moubarak quant au blocus sur Gaza, exprime son accord sur le prolongement de l’occupation de l’Irak…et exerce de fortes pressions sur la presse locale pour « oublier » la question du viol commis par un haut fonctionnaire de l’ambassade américaine à Alger contre deux Algériennes! Mais devant  micros et caméras, il tient un autre discours; rappelons-nous ses joutes révolutionnaires lors de la crise de Gaza!
Il faut dire que l’intérêt des Américains pour  l’Algérie a commencé au début des années 90, lorsque le pays d’un million de martyrs a sombré dans une guerre civile, après l’annulation des premières élections libres dans ce pays et qui ont donné le Front islamique du salut (FIS) de Abbassi Madani et Ali Belhadj, vainqueur avec 953 communes sur 1539 et 32 wilayas (provinces) sur 48! Depuis lors, l’Algérie n’a jamais connu de stabilité, sinon celle des exportations de pétrole et de gaz, sans impact sur la vie sociale des citoyens. Les dernières protestations à Diar Chems, l’un des grands quartiers algérois, sur le problème de logements, confirment une situation préoccupante. La lutte contre le terrorisme donne aux relations entre les deux parties un caractère particulier, Alger en tire grandement profit, mais jusqu'à quand ?  

Rachida Alami
Lundi 27 Décembre 2010

Lu 884 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs