Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le scrutin au Nigeria entaché de problèmes techniques


Taux de participation record selon les autorités



Le scrutin au Nigeria entaché de problèmes techniques

Quelque 300 bureaux de vote ont rouvert dimanche au Nigeria, au lendemain d'une première journée de scrutin marquée par de nombreux problèmes techniques, mais également par un fort taux de participation pour la présidentielle la plus serrée de l'histoire du pays où des lecteurs de cartes électorales biométriques, utilisés pour la toute première fois au Nigeria, n'ont pas fonctionné samedi.
Au total, quelque 69 millions d'électeurs sur les 173 millions d'habitants du Nigeria doivent élire le président, les 109 sénateurs et les 360 députés.
Plusieurs bureaux de vote ouverts dimanches retentaient l'utilisation des lecteurs biométriques, tandis que d'autres les ont remisés d'office.
Le porte-parole du gouvernement Mike Omeri a fait état d'un "taux de participation record", sans toutefois donner de chiffre. Cette participation, selon lui, représente "un triomphe pour la démocratie" malgré les problèmes logistiques.
Le Congrès progressiste (APC) de l'ancien général Muhammadu Buhari, principal adversaire du président sortant Goodluck Jonathan à la présidentielle, a défendu le nouveau système d'enregistrement biométrique des électeurs durant toute la campagne électorale, considérant qu'il permettrait d'éviter les fraudes électorales, fréquentes au Nigeria.
Mais le Parti démocratique populaire (PDP) de M. Jonathan y est opposé depuis le début, et a répété tout au long de la campagne qu'il était trop risqué de l'expérimenter pour la première fois lors d'un scrutin de cette importance.
Dans ce scrutin serré, la question de l'enregistrement des électeurs devrait alimenter de nombreuses polémiques, tout au long de la journée.

Libé
Lundi 30 Mars 2015

Lu 192 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs