Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“Le scénario dans le cinéma africain”, thème du colloque principal du Festival du cinéma africain de Khouribga




“Le scénario dans le cinéma africain" est le thème du colloque principal de la 19ème édition du Festival du cinéma africain de Khouribga (FCAK), prévue du 16 au 23 juillet, sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.
Ce colloque, qui se tiendra le 17 juillet à la Médiathèque de Khouribga, sera animé par le président de la Fondation du Festival du cinéma africain de Khouribga, Noureddine Sail, avec la participation des cinéastes sénégalais Mansour Sora Wade, burkinabé Idrissa Ouédraogo et marocain Hicham Lasri, indique un communiqué de la Fondation, initiatrice de ce festival.
Cette rencontre s'inscrit dans la continuité d’une série de colloques organisés depuis la première édition du festival en 1977 autour de questions relatives au cinéma africain, dans le but d'apporter des réponses à nombre de problématiques relatives à la production, à la distribution, au traitement et à l'écriture cinématographique, précise le communiqué.
Le Sénégalais Mansour Sora Wade appartient à la deuxième génération des cinéastes qui ont porté le flambeau du cinéma sénégalais. Il a été choisi par les organisateurs notamment pour ses efforts en vue d’édifier un cinéma national qui traite des préoccupations du citoyen africain, explique la même source.
De son côté, Idrissa Ouédraogo est un pionnier du cinéma burkinabé qui a contribué, aux côtés d'autres cinéastes, au rayonnement du cinéma africain à travers le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), en faisant découvrir au monde, via ses films multiprimés et acclamés par la critique, les questions se trouvant au cœur de la société africaine, relève-t-on de même source.
Le choix des organisateurs a également porté sur le cinéaste marocain Hicham Lasri pour ses multiples contributions au cinéma et à la télévision.
Le jury de la compétition officielle de la 19ème édition du Festival du cinéma africain de Khouribga, qui sera présidé par le sociologue et philosophe français Edgar Morin, départagera les films en lice représentant 12 pays africains (Tunisie, Ethiopie, Algérie, Guinée, Rwanda, Egypte, Burkina Faso, Mali, Nigeria, Côte d'Ivoire, Bénin et Maroc). 

Samedi 2 Juillet 2016

Lu 972 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs