Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le sans faute des clubs anglais en Europa League




Le sans faute des clubs anglais en Europa League
Les trois clubs anglais engagés en seizième de finale d'Europa League se sont tous qualifiés pour le tour suivant, péniblement pour Liverpool contre Augsbourg (0-0, 1-0), sereinement pour Tottenham contre la Fiorentina (1-1, 3-0), miraculeusement pour Manchester United contre Midtjylland (1-2, 5-1).
Malgré son statut de favori face à une modeste formation allemande, 13e de Bundesliga, Liverpool a souffert durant les manches aller et retour, et s'en est remis à un penalty de James Milner dès la 5e minute jeudi pour se qualifier pour les huitièmes (0-0, 1-0).
Cela a été plus tranquille pour Tottenham, candidat au titre final en Premier League et vainqueur sans sourciller, à domicile, contre la Fiorentina (1-1, 3-0). L'équipe italienne était pourtant un "client", demi-finaliste de la précédente édition d'Europa League. Mais Ryan Mason (25e) a vite mis Tottenham en tête avant qu'Erik Lamela (63e) ne sécurise la qualification. A dix minutes du terme, Gonzalo Rodriguez a inscrit le dernier but anglais, contre son camp (81e).
Pour Manchester United, la qualification a été épique: humiliés par une défaite chez un modeste club danois au match aller (2-1), les hommes de Louis Van Gaal ont enregistré la blessure de l'international français Anthony Martial à l'échauffement du match retour, conduisant le tacticien néerlandais à aligner à sa place Marcus Rashford, pensionnaire de l'équipe des moins de 18 ans.
Il s'est montré plus qu'à la hauteur, puisqu'il a offert la qualification à son équipe en inscrivant un doublé (64e, 75e) alors que Pione Sisto, déjà buteur à l'aller, avait ouvert le score pour Midtjylland (28e) et que Juan Mata avait manqué un penalty (43e). Bodurov avait auparavant remis les Red Devils en selle en marquant un but contre son camp (32e), et Herrera sur penalty (88e) puis Memphis Depay ont donné plus de clinquant au difficile succès mancunien (1-2, 5-1).
Le carton de ces seizièmes est toutefois à mettre au crédit des Espagnols de Valence, qui avaient déjà infligé un cuisant 6-0 au Rapid Vienne, dont cinq buts inscrits lors de la première période, et en ont marqué quatre autres par Rodrigo (59e), Sofiane Feghouli (64e), Pablo Piatti (72e) et Ruben Vezo (88e) au retour.
Dortmund a éliminé Porto (2-0, 1-0), la Lazio Rome a fait chuter Galatasaray (1-1, 3-1), et le Bayer Leverkusen a disposé du Sporting Portugal (1-0, 3-1). De même, l'Athletic Bilbao n'a tremblé qu'une mi-temps contre Marseille, après s'être imposé lors du match aller 1-0 au Vélodrome et alors que Michy Batshuayi avait entretenu l'espoir marseillais. Mais Sabin Merino (81e) a permis aux Basques de se qualifier eux aussi pour les huitièmes (1-0, 1-1).

 

Samedi 27 Février 2016

Lu 504 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs