Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le rôle du médecin dans la prévention contre les accidents de la circulation

Améliorer les indicateurs relatifs à la sécurité routière




Le rôle du médecin dans la prévention contre les accidents de la circulation
Le rôle du médecin dans la prévention contre les accidents de la circulation et l'amélioration de la sécurité routière a été au centre de la 2ème Journée scientifique de l'Association marocaine des médecins agréés à certifier l'aptitude médicale au permis de conduire (ASMAMAP).
Intervenant à l'ouverture de cette journée organisée sous le thème "Le rôle du médecin dans la sécurité routière", le secrétaire permanent du Comité national de prévention des accidents de la circulation (CNPAC), Benaceur Boulaajoul, a souligné que cette journée fait partie de plusieurs rencontres organisées à l'occasion de la Journée nationale de la sécurité routière (18 février), notant que ces initiatives reflètent "la forte implication de toutes les composantes de la société dans le but d'améliorer les indicateurs relatifs à la sécurité routière".
L'apport de cette rencontre scientifique initiée par les professionnels de la santé, notamment les médecins agréés à certifier l'aptitude médicale au permis de conduire, est en mesure de contribuer à mieux appréhender le phénomène des accidents de la circulation dans le Royaume, a-t-il dit, mettant l'accent sur le rôle de ces médecins dans la prévention des accidents.
M. Boulaajoul a dans ce cadre souligné que l'aptitude médicale, notamment la conduite sous influence de médicaments et les problèmes de santé visuelle figurent parmi les facteurs qui causent les accidents sur les routes marocaines, d'où l'importance de cette journée.
De son côté, le président de l'ASMAMAP, le Dr El Hassan El Jamali, a mis en exergue la "lourde responsabilité" des médecins agréés en ce sens que les décisions de délivrance des certificats d'aptitude sont étroitement liées "aux sorts de vies humaines".
Pour sa part, le doyen de la Faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca, le professeur Farid Chehab, a indiqué que cette rencontre s'inscrit dans le cadre de l'ouverture de son établissement sur son environnement social, soulignant que le rôle de l'université dans la prévention des accidents relève de sa responsabilité sociale.
En marge de la séance d'ouverture de cette journée, le président de l'ASMAMAP et le secrétaire général du CNPAC ont procédé à la signature d'un accord de partenariat. 

MAP
Mardi 24 Février 2015

Lu 539 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs