Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le rire, meilleure des armes anti-âge




Le rire, meilleure des armes anti-âge
Se muscler, lutter contre le stress, faire chuter sa fréquence cardiaque, augmenter la créativité... Jusqu’où peuvent aller les bienfaits du rire ?
Le sourire permet de combattre le stress
C’est la conclusion d’une récente étude américaine parue dans la revue Psychological Science et conduite par Sarah Pressman, une chercheuse de l’université du Kansas.  “Non seulement cela vous est bénéfique d’un point de vue psychologique car il permet de garder le sourire en toutes circonstances mais cela préserve également votre santé cardiaque !” assure-t-elle. Les scientifiques ont observé les réactions de 169 étudiants en situation de stress. Ils ont d’abord été entraînés à tenir des baguettes chinoises avec leur bouche pour les forcer à sourire. Ensuite les participants ont utilisé les baguettes pour garder un sourire mécanique tout en exécutant une série de tâches stressantes, comme plonger les mains dans une bassine d’eau glacée...
Résultat : les personnes qui conservaient une expression neutre ont manifesté un degré de stress plus élevé que celles entraînées à sourire. Sourire ou rire, que ce soit de façon forcée ou naturelle, est préférable au fait d’avoir le visage fermé.
Le rire est un anti-douleur
De précédentes recherches avaient déjà montré que le système nerveux central et les glandes endocrines produisent des substances relaxantes lors du rire. Des endorphines et de la sérotonine sont libérées par le cerveau : ces hormones du bien-être luttent contre la douleur et apportent une sensation de détente très agréable.
Le sourire fait chuter
la fréquence cardiaque
La même étude a mis en évidence un résultat surprenant. Les scientifiques se sont rendus compte qu’à l’issue des activités les personnes qui ont un sourire sincère, le fameux sourire de Duchenne qui engage tous les muscles de la bouche et des yeux, ont une fréquence cardiaque plus basse que les autres.
Le rire stimule le système
immunitaire
Il fait décroître la libération des hormones du stress, et accroître la production de cellules immunitaires et des anticorps qui luttent contre les infections. Le rire améliore ainsi la résistance aux maladies.
Le rire, ça muscle !
Cette gymnastique interne revient à s’adonner à une séance de danse, estime Bernard Raquin, psychothérapeute interrogé par Top Santé. Le rire met en jeu une douzaine de muscles du visage : ceux des paupières, des lèvres, des pommettes (dont les fameux petit et grand zygomatiques), du cou... Un massage bénéfique pour la peau, puisqu’il accélère la circulation au niveau des capillaires.
Le cœur se met à battre plus vite et les vaisseaux se dilatent : tout le système vasculaire est stimulé. Cette “onde de choc” se répand ensuite dans l’abdomen, induit des contractions et lutte contre la constipation, accélérant la production de sucs gastriques et d’enzymes nécessaires à la digestion.
Le rire est une bouffée d’oxygène
Le diaphragme, ce muscle qui délimite la cavité thoracique de l’abdomen, s’agite. Ses contractions augmentent la quantité d’air qui arrive dans les poumons et l’oxygénation du sang. Le rire a la même efficacité que « des sports intenses, comme le squash, le tennis, ou bien un acte sexuel passionné», précise Bernard Raquin pour Top Santé.
Le rire est l’ennemi
de l’hypertension
Si le fou rire se prolonge, les jambes deviennent molles et l’on perd ses moyens. On se gondole parfois au point de ne plus contrôler sa vessie. Le rythme cardiaque ralentit et la pression artérielle diminue. Il s’avère donc être le meilleur ami des personnes souffrant d’hypertension.
Le rire booste la créativité
La psychologue Alice M. Isen s’est penchée sur ce phénomène chez les étudiants. Une boîte d’allumettes leur a été fournie, ainsi qu’une bougie. Ils devaient trouver un moyen de fixer la bougie sur un panneau en liège afin d’éviter que la cire ne coule sur le panneau lorsque la bougie était allumée.
Mais un autre paramètre entrait en compte : avant d’exécuter cette tâche, certains ont visionné un film comique, et d’autres ont regardé... un film sur les mathématiques. Résultat : 75% des étudiants qui avaient ri ont résolu le problème, contre seulement 20% pour les autres.

Atlantico.fr
Mercredi 31 Octobre 2012

Lu 556 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs