Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le “ri…dicule” qui tue




Quand le citoyen marocain payeur -obligé- de la redevance télé fait dans le social. C’est un fait. Après les milliards casqués pour mettre en boite les images désolantes d’un championnat de football, voilà, et ce n’est pas la première fois, les soi-disant comiques du terroir qui soulagent les trésoreries de nos deux fameuses chaînes publiques. Sous prétexte que nos humoristes ont produit des sit-coms, livrées en vrac et à la va-vite durant ce mois de Ramadan.
S’il y  a un mérite qui pourrait revenir à ces productions nationales, c’est qu’elles ont pu meubler des heures d’antenne, épargnant aux directions des programmes le recours à l’achat d’émissions à des prix beaucoup plus élevés. Quantitativement, c’est une logique qui peut tenir, mais qualitativement, c’est un fiasco.
Les séries faites donc pour nous arracher un sourire, sont à mourir d’ennui. Des scénarios où il est difficile de dénicher la moindre séquence, mot ou situation, susceptible de déclencher le rire chez les téléspectateurs. Des acteurs offrant une interprétation stéréotypée à tel point que les vieux routiers de la scène sont en train de se faire discréditer et de porter un sacré coup à l’image qu’ils ont forgée tout au long de leur carrière.
Dans ce bide, les comiques marocains cherchent non pas à convaincre par leurs productions, mais à se justifier. Certains d’entre eux tiennent souvent à préciser que s’il est difficile de faire rire le téléspectateur, c’est que leur champ de création est limité. Une excuse que nous avons gobée pendant des années, mais qui ne peut plus tenir debout.
Les meilleurs contre-exemples sont fournis par les deux humoristes marocains Jamel Debbouze et Gad El Maleh. Ces deux lascars ont écrit et interprété des spectacles où ils n’ont pas eu besoin de faire appel à des sujets tabous pour atteindre le but escompté : faire rire et offrir des moments de pur bonheur aux téléspectateurs.
Contrairement aux humoristes du cru qui, sans gêne aucune, ne se soucient guère de l’avis du téléspectateur-contribuable. Le principal bailleur de fonds qui accuse le coup et qui, fort heureusement, a le zapping pour fuir ce pénible sort cathodique.
Bref, dans toute cette multitude de sit-coms diffusées, la palme d’or de la bêtise revient à «Cool Centre». Les auteurs du scénario de cette série sont allés jusqu’à monter tout un épisode où la discrimination raciale à l’encontre des gens de couleur et les personnes asiatiques. Une telle bévue ponctuant un programme diffusé ailleurs aurait suscité un tollé et provoqué une campagne  d’indignation. Chez nous, ça passe et ce n’est pas cool du tout.

Mohamed Bouarab
Jeudi 3 Septembre 2009

Lu 426 fois


1.Posté par Bouzid le 03/09/2009 19:42
je pense que si cette bétise de "cool center" passe tous ses numéro jusqu'à la fin du Ramadan sans que les résponsables n'arrètent sa diffusion et épargnent aux marocains cette torture ,je crois qu'on peut faire la prière du mort sur les résponsables gouvernementaux à tous les échelons et à leur tête leministre de la communication qui a le pouvoir de faire arréter cette diarhée télévisuelle ,ces productions débiles sont du pain béni pour les islamistes intégristes qui trouvent une matière propice pour étayer leurs desseins maléfiques , comme quoi la mauvaise télé roule pour les intégristes sans s'en rendre compte ; c'est très grave tout ça ,et les résponsables laissent diffuser ces séries de débilités mentales en censurant et privant d'écran les vrais artistes qui ont une plus value à donner aux téléspectateurs et au pays comme Bziz ,Tayeb Seddiki ....

2.Posté par khribgui le 04/09/2009 12:03
Je pense que cela est positif dans le sens ou on en profitera pour renouer avec ces chaines qui nous étouffent.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs