Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le retrait de caillots lors d’une angioplastie est sans effet et risqué




Le retrait de caillots lors d’une angioplastie est sans effet et risqué
L’extraction de caillots des artères coronaires lors d’une angioplastie est sans effet thérapeutique et même pourrait accroître le risque d’accident vasculaire cérébral, montrent lundi les résultats d’un vaste essai clinique.
Cette nouvelle étude est menée avec plus de 10.000 patients qui ont subi une angioplastie pour traiter une artère bouchée. La moitié ont subi en plus une thrombectomie, qui consiste à extraire les caillots par succion avec une seringue.
Cette intervention se fait après l’ouverture de l’artère coronaire à l’aide d’un cathéter et d’un ballonnet qui se gonfle avant d’insérer un ressort (stent) pour garder le vaisseau ouvert.
Plus d’un million de personne subissent une angioplastie chaque année aux Etats-Unis, dont 20% couplent cette intervention avec une thrombectomie.
Après un suivi de six mois, les chercheurs n’ont trouvé aucune différence dans les deux groupes de patients en termes de taux de mortalité cardiovasculaire, d’infarctus et de défaillance cardiaque, avec respectivement des taux de 6,9% et 7% dans les deux groupes.
L’étude montre aussi un léger accroissement statistiquement significatif des accidents vasculaires cérébraux dans le groupe qui a subi le retrait des caillots, 0,7% contre 0,3% dans le groupe témoin, dans une période de 30 jours après l’intervention.
“Le leçon de cette étude est qu’on ne devrait pas faire de thrombectomie de façon routinière”, explique le Dr Sanjit Jolly, professeur adjoint de cardiologie à l’Université McMaster à Hamilton (Ontario) au Canada, qui a dirigé l’essai clinique. Celui-ci a présenté les résultats au troisième et dernier jour de la conférence annuelle de l’American College of Cardiology (ACC) réunie à San Diego en Californie.
L’étude est aussi publiée lundi en ligne dans la revue médicale américaine New England Journal of Medicine.
“Etant donné les effets néfastes observés, ces résultats suggèrent que la thrombectomie devrait être seulement une thérapie de secours en cas d’échec de l’angioplastie pour ouvrir l’artère”, a-t-il dit.
Avant cet essai clinique, les médecins pensaient que le retrait des caillots pouvait réduire le risque d’un nouvel accident cardiovasculaire et d’autres problèmes, a rappelé le Dr Jolly.

Mercredi 25 Mars 2015

Lu 408 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs