Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le réseau social du géant américain cible les étudiants : Google+lance une offensive sur le Maroc




Le réseau social du géant américain cible les étudiants : Google+lance une offensive sur le Maroc
«Les étudiants, ambassadeurs de Google » au Maroc ont organisé ce lundi à la Bibliothèque Mohamed Sekkat jouxtant l’Université Hassan II, une rencontre sur le thème : « Google+, le nouveau réseau social de Google ».
Cette rencontre initiée en collaboration avec quelques étudiants de cette Université casablancaise et ceux de l’EMSI (Ecole marocaine des sciences de l’ingénieur) a été l’occasion de faire la promotion de ce nouveau réseau social qui est venu s’ajouter aux autres produits du géant américain des moteurs de recherche que sont Google, Google books, Google maps, Google earth, Google chrome, Google android, Gmail, etc.
Au cours de cette manifestation, une conférence a été donnée par Patricia Estridge, manager de Google Mena, pour présenter le projet de ce nouveau réseau social, son concept de base, ses avantages et des fonctionnalités qui le distinguent de la concurrence.
Pour leur part, « les étudiants, ambassadeurs de Google » ont présenté un nouvel outil de Google +, à savoir le « hangout » qui permet d’ouvrir une conversation vidéo non seulement avec un vis-à-vis, mais avec plusieurs personnes à la fois. Une démonstration in-vivo a été effectuée en l’occasion.
A l’issue de celle-ci, une séance de questions-réponses a permis à l’assistance, composée essentiellement de « geeks » (passionnés de nouvelles technologies), de mieux appréhender le nouvel outil par lequel Google escompte reprendre sa bataille avec Facebook après deux échecs successifs sur ce segment.
Opérationnel depuis le 28 juin 2011, Google+ a signé le lancement de cette nouvelle offensive contre tous ceux qui tiennent le haut du pavé dans le monde des réseaux sociaux et, particulièrement, Facebook.
Six mois plus tard, ce dernier continue à attirer des visiteurs pendant 405 minutes par visiteur (soit plus de 6 heures avec un total de 850 millions de comptes), alors que Google+, lui, ne les retient que pendant 3 petites minutes.Est-ce la raison qui a poussé les hérauts de Google à recourir aux bonnes vieilles méthodes du face-à-face pour promouvoir leur produit ?

Aymane Zriga (Stagiaire)
Mercredi 11 Avril 2012

Lu 1364 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs