Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le renforcement des relations entre le Maroc et l’UE au centre d’un entretien entre Driss Lachgar et Robert Joy




Le renforcement des relations entre le Maroc et l’UE au centre d’un entretien entre Driss Lachgar et Robert Joy
Le Premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires, Driss Lachgar, s’est entretenu mardi au siège central du parti à Rabat, avec Robert Joy, ambassadeur de l’Union européenne au Maroc.
Les entretiens ont porté sur l’examen d’un certain nombre de questions notamment politiques concernant les relations bilatérales entre le Maroc et l’Union européenne et la situation dans le monde arabe et le pourtour méditerranéen.  Les discussions entre les deux parties ont porté également sur les moyens susceptibles de développer et de renforcer davantage leurs relations économiques et commerciales en vue de faire du Maroc un partenaire fort capable de faire face aux obstacles à venir et de relever les défis politiques et sociétaux.
Driss Lachgar a saisi cette occasion pour souligner que la crise économique et financière  qui a frappé de plein fouet l’Europe dont nombre de pays du pourtour méditerranéen, a eu des répercussions directes sur le Royaume de par sa position de partenaire principal de l’UE aux niveaux économique, industriel, agricole et commercial.   C’était aussi  l’occasion pour le Premier secrétaire du parti  de discuter avec l’ambassadeur de l’UE à Rabat des questions essentielles relatives au dossier du Sahara marocain, l’Union du Maghreb arabe, les dangers qui guettent la région du Sahel et leurs répercussions ainsi que la sécurité, le crime organisé et le terrorisme. Cette situation exige de l’UE  d’apporter son soutien et sa contribution nécessaires à même d’affronter tous ces dangers, et ce à travers des accords de partenariat pour un développement de l’ensemble des pays de la région.  Driss Lachgar a tenu également à informer l’ambassadeur européen des grandes avancées accomplies par le Maroc en matière des droits de l’Homme et des libertés, des réformes politiques et constitutionnelles pour l’édification de l’Etat de droit et des institutions qui ont fait du Maroc un modèle en la matière.  A rappeler que le président de la Commission européenne, Manuel Barroso, avait annoncé lors de sa visite effectuée le 1er mars 2013 au Maroc, le lancement des négociations pour un nouvel accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) afin de réaliser le processus d'intégration économique et commerciale qui était prévu dans le cadre du Statut avancé.

L.B
Vendredi 19 Juillet 2013

Lu 952 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs