Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le régime d’Al-Assad aux abois : Moscou incite Damas à dialoguer avec l'opposition




Le régime d’Al-Assad aux abois : Moscou incite Damas à dialoguer avec l'opposition
La Russie incite le régime syrien de Bachar Al-Assad à faire le "maximum" pour concrétiser ses intentions de dialoguer avec l'opposition en vue de résoudre le conflit, a déclaré vendredi le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.
"Nous avons activement incité, comme nous le faisons depuis des mois, le régime syrien à faire le maximum pour concrétiser ses intentions de dialoguer avec l'opposition", a déclaré M. Lavrov lors d'une conférence de presse.
Il répondait à une question sur sa rencontre jeudi à Moscou avec une délégation syrienne dirigée par le vice-ministre syrien des Affaires étrangères, Fayçal Mokdad.
La Russie, de facto l'un des derniers soutiens du régime syrien, multiplie les contacts ces derniers jours à propos du dossier syrien.
L'émissaire international pour la Syrie, Lakhdar Brahimi, est attendu samedi à Moscou. Cela permettra d'avoir "une vue d'ensemble avec les points de vue des deux parties" dans le conflit en Syrie, a ajouté M. Lavrov.
La Russie a bloqué jusqu'ici avec la Chine tous les projets de résolution du Conseil de sécurité des Nations unies condamnant le président Bachar Al-Assad et ouvrant la porte à des sanctions voire au recours à la force. Moscou se défend cependant de soutenir le régime en place, auquel elle vend des armes, et déclare défendre le droit international et craindre le chaos et le terrorisme.
L'aviation menait vendredi des raids au-dessus de la province de Damas, après une nuit marquée par des bombardements et des combats qui ont même touché plusieurs quartiers de la capitale, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
"L'aviation a bombardé pour la première fois la localité de Assal al-Ward, dans la région du Kalamoun, tuant un civil, en blessant des dizaines d'autres et détruisant de nombreuses habitations", a précisé l'OSDH, une organisation basée au Royaume-Uni et s'appuyant sur un vaste réseau de militants et de médecins.
L'armée s'est retirée jeudi de plusieurs zones aux alentours de la capitale après des attaques rebelles contre des barrages militaires, selon l'OSDH, qui redoute désormais des nouveaux bombardements de l'aviation.
Dans la nuit, des combats et des bombardements ont eu lieu dans plusieurs quartiers de Damas. De nombreuses roquettes se sont abattues sur le quartier de Qaboun (nord-est), tandis que soldats et rebelles se sont affrontés à Qadam (sud), bombardé par l'armée, a précisé l'OSDH.
Bombardements et combats ont également repris dans la banlieue, à Daraya (sud-ouest), dont l'armée tente de reprendre le contrôle total depuis plusieurs semaines, Yalda (sud) et Douma (nord-est), ainsi que sur une position militaire entre Erbine et Harasta (nord-est), selon la même source.
 Ailleurs dans le pays, un homme a été abattu par un tireur embusqué dans le camp de réfugiés palestiniens de Deraa (sud), tandis que des combats et des bombardements ont visé des localités proches de la frontière jordanienne, selon l'OSDH. Des combats ont eu lieu  dans plusieurs quartiers d'Alep (nord) et des bombardements ont visé dans la nuit des quartiers de Deir Ezzor (est) et des localités des provinces de Homs et de Hama (centre), selon la même source.
Jeudi, les violences ont fait au moins 142 morts à travers le pays -- 55 civils, 45 rebelles et 42 soldats -- selon le dernier bilan de l'OSDH. La Syrie est en proie depuis mars 2011 à une révolte populaire violemment réprimée qui s'est transformée en conflit armé. En 21 mois, les violences ont fait plus de 45.000 morts, selon l'OSDH.

AFP
Samedi 29 Décembre 2012

Lu 238 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs