Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

"Le quai du destin" d'Amina Saadi primé à Kénitra




"Le quai du destin" d'Amina Saadi primé à Kénitra
"Le quai du destin", de la réalisatrice Amina Saadi, a remporté samedi soir le Premier prix de la septième édition du Festival Sebou du court-métrage, organisée à Kénitra du 16 au 18 mai.
Le deuxième prix est revenu au court-métrage "La singerie", d'Abdellatif Fdil, tandis que le Prix du Jury a été remporté par "Les couleurs du silence" d'Asmae El Moudir.
Selon le président du jury, le réalisateur Lahcen Zinoun, le choix des vainqueurs de cette édition a été "un peu plus difficile et a demandé un peu plus de temps".
De son côté, le président du Festival, M. Mokhtar Aït Omar, a estimé que le festival a "été un succès grâce au soutien du public" auquel il a donné rendez-vous pour la huitième édition en mai de l'année prochaine.
Treize films étaient en compétition officielle: "Les couleurs du silence" d'Asmae El Moudir, "Les sandales d'Ayoub" d'Abdelouahed Boujnane, "Le quai du destin" d'Amina Saadi, "Fautes volontaires" d'Abdelillah Zirat, 'Valse avec Asmahane' de Samia Charkioui, 'Porte du ciel' de Thami Bourkhiss, 'Et moi' de Houssine Chani, "Un jour, la vie" d'Amine Oulmakki, "Hayat" de Meriem Belmahjoub, "Je continuerai" de Rachid Zaki, "Sel d'Amour" de Mohamed Benaziz, "La singerie" d'Abdellatif Fdil et "Zohar" d'Asmaa El Mouttaki.
Le jury de cette édition était composé, outre Lahcen Zinoun, président, de Touria Alaoui (comédienne), Mbarek Housni (critique de cinéma), Khadija Bouachrine (journaliste) et Mostafa Naffi, (artiste plasticien).  Le Festival s'était ouvert, jeudi dernier, par un hommage au réalisateur marocain Abderrahmane Tazi et la projection de son court-métrage "Image volée" (13mns).
L'édition a aussi réservé un accueil particulier au jeune réalisateur Mounir Abbar (invité d'honneur), qui a reçu le Grand prix du court-métrage du Festival national de Tanger, en février dernier, pour son court-métrage "Al Hadaf" (21 mns).
Le Festival Sebou a innové cette année en invitant l'Algérie comme pays hôte avec le Festival de Bejaïa.

MAP
Mardi 21 Mai 2013

Lu 517 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs