Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le projet de Médiathèque de Khouribga exposé à Prague

Participation d’Abdelouahed Mountassir au Festival tchèque d’architecture et d’urbanisme




Le projet de Médiathèque de Khouribga exposé à Prague
 
La huitième édition du Festival d’architecture et d’urbanisme «Architecture week» s’ouvrira ce lundi dans la capitale tchèque. Placé sous le thème de "Héritage et icônes architecturales", ce festival dédié à l’architecture moderne et à l’urbanisme contemporain compte plus de 70 événements différents dans divers lieux de Prague (expositions, conférences, excursions, visites guidées, séminaires, projections).
L’objectif principal de ce festival auquel une trentaine de pays vont participer est de partager l’héritage historique de la République tchèque avec le reste du monde.
Son organisation ayant coïncidé avec la commémoration du 55ème anniversaire de l’établissement de relations diplomatiques entre Rabat et Prague, une délégation officielle marocaine y prendra part.
Ce festival de grand renom sera également marqué par la présence de l’architecte marocain Abdelouahed Mountassir dont l’un des projets-phares sera exposé ; en l’occurrence la Médiathèque de Khouribga initiée par le groupe OCP.
Ancrées au sol par le truchement de sa base de couleur terre au service de deux volumes en lévitation, les composantes de ce projet répondent à des préoccupations environnementales mais également à des préoccupations symboliques. La composition finale de ce projet dont l’air sera rafraîchi par échanges géothermiques passifs et dont l’énergie électrique sera fournie par 150 panneaux solaires, s’appuiera sur la mise en relation d’entités plastiques exprimant d’une part l’enracinement, la stabilité, la tradition, et d’autre part, des volumes illustrant l’élévation culturelle et sociétale. 
Il convient de signaler, par ailleurs, que l’endroit qui accueillera le plus grand nombre d’expositions de l’édition programmées qui se poursuit jusqu’au 12 octobre 2014, sera le Cloître Saint-Georges, au Château de Prague.
Attenant à l'Eglise Saint-Georges, le Couvent Saint-Georges des Bénédictines est le plus ancien de Bohême. Deux longs bâtiments y entourent deux cours avec galeries de cloître. Il est fondé en 973 par le duc Boleslav II et sa sœur Mlada qui en devient la première abbesse. Ses constructions d'origine du couvent et de l'église, qui comptent parmi les plus importants ouvrages architectoniques romans de la ville de Prague, se trouvent sous les bâtiments actuels. Ils rappellent plutôt la tradition byzantine, c'est-à-dire la période qui précède la séparation entre l'église d'Occident et celle d'Orient en 1054. 
Ayant perdu ses fonctions en 1782, il a subi de 1964 à 1975, de nouveaux aménagements qui ont permis d'y installer une exposition de la Galerie nationale. 

Mohammed Khamlach
Lundi 29 Septembre 2014

Lu 792 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs