Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le programme national éolien sur de bons rails


Le Maroc ambitionne d’atteindre une production de 2.000 mégawatts à l’horizon 2020



Le programme national éolien sur de bons rails
Le Maroc a adopté un plan stratégique important et des plus ambitieux pour le développement et l’exploitation de l’énergie solaire, eu égard aux potentialités énormes que recèle le Royaume dans ce domaine, a souligné jeudi à Marrakech, le président du directoire de l’Agence marocaine de l’énergie solaire (MASEN), Mustapha Bakkoury.
S’exprimant lors d’une conférence initiée par l’Université privée de Marrakech (UPM) sous le thème «Les énergies renouvelables et leur impact sur le développement régional», Bakkoury a ajouté que cette feuille de route, qui ambitionne d’atteindre une production de 2.000 Mégawatts à l’horizon 2020, est dictée par la dynamique socioéconomique que connaît le Maroc, mais aussi par les besoins énergétiques de plus en plus pressants du Royaume notamment, face à l’augmentation des prix des énergies classiques, en l’occurrence celui du pétrole.
Et de poursuivre que cette stratégie est de nature à réduire la dépendance énergétique du Maroc, et à encourager les investissements nationaux et étrangers dans le domaine de l’énergie solaire, considéré désormais comme cheville-ouvrière de développement des énergies renouvelables (éolienne et hydraulique). Il a relevé que la promotion de l’énergie solaire aura un impact positif en termes de garantie des besoins du Maroc en énergie électrique, d’autant plus que cette énergie peut constituer à l’avenir un axe stratégique d’exportation de l’énergie vers l’Europe.
M. Bakkoury a tenu également à indiquer que le projet marocain du Solaire est un «projet intégré» de production de l’électricité à base de l’énergie solaire, à même de permettre d’atteindre une production de 4.500 Gigawatts/heure annuellement, soit 18% de la production nationale actuelle.
Ce projet est axé également sur d’autres programmes liés pour l’essentiel à la promotion de la formation et de la spécialisation technique, à la recherche et au développement et à la mise à niveau d’une industrie solaire solide et intégrée.   

MAP
Samedi 16 Février 2013

Lu 128 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs