Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le président tunisien optimiste pour l’installation d’un Etat démocratique

L’impasse politique persiste




Le président tunisien optimiste pour l’installation d’un Etat démocratique
Le président de la République provisoire, Moncef Marzouki, a eu, mardi après-midi, une entrevue, à l'Elysée à Paris, avec le président français François Hollande.
Dans une déclaration conjointe à l'issue de l'entretien, diffusée sur le site officiel de l'Elysée, le président Marzouki a affirmé la détermination de la Tunisie à promouvoir le processus démocratique « quelles que soient les difficultés de l'instant ».
«Nous sommes absolument décidés à poursuivre ce processus. La Tunisie installera un Etat démocratique, transparent, non corrompu qui pourrait être en partie une réponse au terrorisme », a-t-il lancé.
Nous sommes confrontés à un triple défi « économique pour donner du développement à nos jeunes, démocratique pour installer un Etat démocratique et sécuritaire puisque nous voilà, nous aussi, confrontés à ce problème du terrorisme », a-t-il relevé.
Le terrorisme est la plus mauvaise réponse à de vrais problèmes, a-t-il soutenu. Ceux de l'ignorance, de la pauvreté, de la misère et de l'aliénation culturelle. « C'est à nous maintenant de trouver les bonnes réponses pour que les jeunes ne soient pas livrés à cette terrible mauvaise solution qu'est le terrorisme », a-t-il plaidé.
La Tunisie compte, pour ce faire, sur l'amitié de la France. Car « dans les phases les plus difficiles, ce sont les amis qui permettent de traverser les mauvaises passes ». La Tunisie traversera cette mauvaise passe, a-t-il assuré.
Et d'ajouter: «Nous lutterons ensemble contre le terrorisme en tant que phénomène sécuritaire mais nous lutterons aussi contre les causes du terrorisme ».
Pour sa part, le président François Hollande a réaffirmé le soutien de la France à la transition démocratique en Tunisie, soulignant l'importance « à ce que le processus de transition puisse arriver à son terme par des élections dans les meilleurs délais et organisées de manière incontestable ».
Il a également affirmé tout le soutien apporté par la France à l'action que mène la Tunisie contre le terrorisme.
 « La démocratie n'empêche pas le terrorisme mais le terrorisme veut altérer la démocratie, voilà pourquoi nous devons tout faire pour que la Tunisie puisse achever sa transition démocratique et contribuer aussi à la lutte contre le terrorisme et elle peut compter sur notre appui, c'est-à-dire sur l'ensemble de la France », a assuré François Hollande.
 Marzouki participait les 5 et 6 novembre à Paris aux travaux de la 37e session de la Conférence générale de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).

Libé
Jeudi 7 Novembre 2013

Lu 149 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs