Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le président du KAC-basket jette l’éponge




Le président du KAC-basket jette l’éponge
Le président du KAC de Kénitra, section basket-ball, Mohamed Rherras, a annoncé sa décision de se décharger de ses fonctions à la tête du club, sociétaire de la deuxième division nationale de la discipline. Excédé par la crise financière que traverse son équipe, M. Rherras a déclaré, mardi, avoir envoyé un courrier à ce sujet à la Fédération Royale marocaine de basket-ball et que sa démission de la présidence du club serait effective à partir d’hier.
Il a indiqué, dans une déclaration à la MAP, avoir pris sa décision après des concertations avec les membres du bureau  dirigeant et qu'il a délégué ses prérogatives à son adjoint, M.Hicham Amer, qui doit convoquer une assemblée extraordinaire du club pour élire un nouveau président.
M. Rherras a justifié sa décision par le manque de respect des responsables locaux de leurs engagements envers l'équipe. Il a ajouté que les réalisations enregistrées par l'équipe jusqu'à présent l'ont été grâce à ses initiatives personnelles et à celles d'un groupe réduit des responsables du club en l'absence quasi-totale du soutien des responsables chargés du sport  dans la ville.
Un communiqué du bureau dirigeant rappelle, en outre, que l'équipe avait signé une convention avec le conseil urbain de la ville qu'il avait adoptée en 2012, mais qui n'a pas été mise en œuvre jusqu'à présent.
Il mentionne aussi que le KAC de Kénitra avait accédé à l'élite supérieure lors de la saison 2011-2012, puis a été relégué, la même année, en deuxième division pour manque de moyens.
Les responsables de l'équipe avaient annoncé à plusieurs reprises l'ouverture des adhésions au club à la recherche de soutiens éventuels mais sans résultat, ajoute-t-on de même source.


Démission du bureau
dirigeant de l’OM


Le président du bureau dirigeant de l'équipe de football de l'Olympique Marrakech (deuxième division), Abdellah Belkahiya, a présenté lundi soir sa démission après qu'"il est devenu impossible de continuer à assumer la responsabilité de gestion de manière saine et responsable". Dans un communiqué parvenu mardi à la MAP, M. Belkahiya a rappelé que cette démission a été prise en raison des conditions financières difficiles que traverse l'équipe, notamment face à l'absence de soutien de la part des parties concernées.
Et de poursuivre que la montée de l'équipe à la deuxième division du championnat national a nécessité "le déploiement d'efforts financiers, moraux et humains colossaux".
"Conscient de la situation difficile que vit l'équipe de l'Olympique de Marrakech et après avoir épuisé tous les moyens possibles, je me suis trouvé contraint à annoncer ma démission de la présidence de l'équipe à partir du 18 courant", a-t-il expliqué.
A l'issue de la 17ème journée du championnat national de deuxième division, l'Olympique Marrakech occupe la 12è place au classement général avec 16 points, obtenus en 3 victoires, 7 nuls et autant de défaites.

Libé
Jeudi 21 Février 2013

Lu 278 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs