Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le président de la MGPAP rejette les allégations des lobbies de la prévarication

Conférence de presse d’Abdelmoula Abdelmoumni




Le président de la MGPAP rejette les allégations des lobbies de la prévarication
«Le rapport  provisoire de l’Inspection générale  des finances (IGF) que certains ont pris pour cheval de Troie en vue de permettre au lobby de la prévarication de revenir à la MGPAP, ne saurait freiner l’action  du Conseil d’administration et de la direction générale quant à la mise en œuvre de son plan de réforme pour pallier les dysfonctionnements et partant s’engager dans  une logique de bonne gouvernance, d’éthique et de qualité ». C’est ce qu’a tenu à indiquer Abdelmoula Abdelmoumni, président de la MGPAP, à l’ouverture de la conférence de presse organisée lundi  à Rabat.
Pour ce qui est de l’audit réalisé par l’IGF couvrant la période 2008-2011, il a fait savoir que la MGPAP a, de son côté, adressé un rapport en guise de réponse constitué de 85 annexes présentant tous les efforts déployés par l’équipe actuelle depuis 2009  pour surmonter les dysfonctionnements et déséquilibres qui ont marqué la gestion de cette structure des années durant. Abdelmoula Abdelmoumni a saisi cette occasion pour démentir de manière catégorique les allégations  précitées dans la plainte déposée par  la pseudo-association des adhérents de la MGPAP contre le président de la mutuelle l’accusant de corruption financière et administrative, étant donné que ses instances dirigeantes actuelles sont toutes élues par l’assemblée générale conformément aux dispositions du statut de la mutuelle.
Il a également fait savoir que toutes les composantes du Conseil d’administration de la MGPAP représentant cinq centrales syndicales ne ménageront aucun effort pour défendre le système mutualiste du Maroc reconnu au niveau international, arabe et africain.
Par ailleurs, le président de la MGPAP a souligné la nécessité d’élaborer une stratégie d’avenir pour la Mutuelle générale et la mutualité au niveau national et a fait savoir que cette dernière mène une réflexion profonde sur les questions relatives à la régionalisation, la séparation des métiers, la pérennité du système ainsi que sur le projet Code de la mutualité.   Il a également mis en avant le plan stratégique de la MGPAP susceptible de moderniser ses méthodes de gestion, mettre à niveau ses services et améliorer sa relation avec ses adhérents en plus de la qualification de son capital humain pour relever les défis auxquels fait face le secteur mutualiste.

Larbi Bouhamida
Jeudi 8 Août 2013

Lu 1053 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs