Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le président de la Fondation des trois cultures : “Nous sommes fiers de notre pays”




«Les Marocains de confession juive durant la 2ème Guerre mondiale » est le thème d’une  conférence organisée récemment par l’ONU à New York  à laquelle ont participé plusieurs personnalités. C’était l’occasion pour le Conseiller de SM. le Roi, André Azoulay, et l’ambassadeur itinérant du Souverain, Serge Berdugo, ainsi que les universitaires Peter Geffen et Micha Stettin, de souligner le rôle d’avant-garde de Feu Sa Majesté Mohammed V  pour la protection des juifs durant cette période sombre de l’Histoire de l’humanité, et de mettre en exergue les valeurs de tolérance et de coexistence qui ont toujours marqué l’histoire du Maroc. M. Berdugo, dressant une rétrospective de la vie des juifs au Maroc, a expliqué comment SM. Mohammed V avait contré la politique raciste du Protectorat et atténué la rigueur des mesures antisémites.
« A l’évidence, le Sultan, pour sauvegarder les sujets de confession juive, a pris des risques d’autant  plus considérables que son pouvoir était battu en brèche par le Protectorat français, lequel n’hésitera pas à le destituer et à l’exiler en 1953 », a rappelé M. Berdugo. Dès lors, a-t-il ajouté, « on comprend la vénération que les juifs marocains vouent à SM Mohammed V, qui dans leur mémoire collective, est pour l’éternité le « juste parmi les nations qui les a sauvés des griffes nazies ». Et de préciser que « le Sultan est garant de la sécurité des trois composantes du Royaume, arabe, berbère et juive, qui ont vécu des siècles durant au Maroc, dans l’harmonie et la fraternité».
« Aujourd’hui, précise l’ambassadeur itinérant, SM le Roi Mohammed VI, fidèle à ces principes, réaffirme sa responsabilité religieuse, historique et constitutionnelle dans la préservation des personnes, des droits et des valeurs sacrées de ses sujets de confession juive. »       
Intervenant en vidéoconférence depuis Davos, André Azoulay, de son côté, à souligné que « tout en étant un Etat arabe et musulman, un Etat qui se bat pour les droits des Palestiniens à vivre à côté d’Israë, le Maroc reste un pays pacifique où les juifs sont citoyens au même titre que tous les autres marocains. » Et d’ajouter : « Nous sommes fiers de notre pays musulman qui milite pour toutes les causes arabes y compris pour la recherche d’une paix juste et durable entre les peuples palestinien et israélien avec deux Etats vivant dans la logique de la coexistence, d’une meilleure entente et de construction d’une vision de convivialité. »
Prenant la parole à cette occasion, M. Geffen a fait part de son étonnement que ce pan de l’Histoire du Maroc reste méconnu, s’engageant à n’épargner aucun effort pour faire connaître « l’attitude exemplaire de Feu SM Mohammed V qui reflète tous les idéaux des droits de l’Homme. » Il a, en outre, plaidé pour une mobilisation en vue de mieux faire connaître la noble action du Père de la Nation SM. Mohammed V aux Etats-Unis et à travers le monde.    

L
Samedi 6 Février 2010

Lu 236 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs