Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le président de la CBF porte plainte en justice contre Romario


Pour injure et diffamation



Le président de la CBF porte plainte en justice contre Romario
Le président de la Fédération brésilienne de football (CBF) José Maria Marin a porté plainte en justice contre l’ancien attaquant vedette et actuel député fédéral Romario pour qu’il soit condamné pour injure et diffamation, a rapporté mardi la presse brésilienne.
Marin a déposé plainte la semaine dernière après la publication d’une interview de Romario dans laquelle ce dernier a affirmé que le président de la CBF «a un passé lié à la dictature» militaire.
«Ce président a un passé lié à la dictature, il est mal placé pour critiquer. Ça fait de la peine de voir la direction de la CBF passer d’un voleur à un autre», a déclaré Romario lors de cet entretien, largement repris par la presse brésilienne.
Ces déclarations sont citées dans la plainte de Marin, selon le site web du quotidien O Estado de Sao Paulo.
Selon les avocats du président de la CBF, l’immunité parlementaire de Romario ne joue pas dans ce cas car ces déclarations ont été faites à des organes de presse en dehors du strict exercice de son mandat parlementaire.
L’ancien attaquant international brésilien fait partie des 55.000 signataires d’une pétition demandant la démission du président Marin, lui reprochant ses liens supposés avec le meurtre d’un journaliste pendant la dictature militaire.
«Nous formalisons, conjointement à Ivo Herzog et à la député fédérale Jandira Feghali, la pétition +dehors Marin+», a écrit Romario sur son compte Twitter.
Ivo Herzog est le fils de Vladimir Herzog, journaliste assassiné par des agents de la dictature militaire (1964-1985). Il est, depuis février, l’initiateur de cette pétition, envoyée aux 27 fédérations des Etats du Brésil ainsi qu’aux 20 clubs de l’élite.La CBF a réfuté ces accusations et défendu Marin, patron du football brésilien en pleine préparation du Mondial-2014 organisé sur son sol.
«Quiconque, avec un minimum de bonne foi (...) conclura facilement que les accusation portées par des pseudo-journalistes sont absolument fausses», a-t-elle écrit dans un communiqué.
Romario n’a pas réagi jusqu’à présent à l’action en justice de Marin.

Libé
Jeudi 11 Avril 2013

Lu 75 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs