Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le premier feu de camp date d'il y a un million d'années




Le premier feu de camp date d'il y a un million d'années
La date exacte à laquelle nos ancêtres ont appris à maîtriser le feu est un sujet de débat parmi les anthropologues depuis bien avant le roman La guerre du feu de J-H Rosny. Selon une nouvelle étude présentée par le chercheur Francesco Berna de l’université de Boston et parue dans l'influente revue scientifique Proceedings of the National Academy of Sciences, les premières preuves concrètes de feu de camp dateraient en fait d’il y a environ un million d’années dans une cave d’Afrique du Sud, rapporte le Wall Street Jounral. Les cendres et les morceaux d’os brûlés qui y ont été trouvés suggèrent en effet qu’il y a eu des feux fréquents à cet endroit, ont annoncé les chercheurs lundi 2 avril.
 «Prométhée et son “feu sacré” a peut-être rendu visite aux humains plus tôt que ce que l’on pensait, écrit le Los Angeles Times. Ces travaux représentent la preuve la plus lointaine d’une telle utilisation.»
Avant cette découverte, certains experts avaient déjà affirmé que l’on avait des preuves de présence de feu qui datent d’un million et demi d’années, tandis que d’autres estiment qu’il a été utilisé encore avant, et a contribué à notre évolution vers des cerveaux plus gros.
Mais toute la difficulté est d’arriver à distinguer un feu naturel ou de forêt d’un feu maîtrisé. Les premières preuves admises à ce jour de feu maîtrisé étaient des «morceaux de récipients calcinés recueillis en Israël et datés d'il y a sept cent mille ou huit cent mille années» rapporte Le Monde, soit 200.000 ans ou 300.000 ans plus tard.
Selon Anne Skinner du Williams College dans le Massachusetts, qui n’a pas participé aux travaux présentés cette semaine, ceux-ci doivent être examinés en prenant en compte une autre découverte avoisinante datant de la même période. Des os brûlés ont également été retrouvés dans la cave de Swatkrans non loin de là, et c’est la combinaison des deux découvertes qui rend l’hypothèse d’un feu maîtrisé plus crédible selon la chercheuse.
Selon Michael Chazan, un des auteurs de l’étude, il est probable que ces ancêtres aient ramené de la matière enflammée par des feux naturels dans la cave pour y faire leur propre feu. Des outils en pierre trouvés sur place suggèrent qu’il s’agissait d’homo erectus, une espèce apparue il y a deux millions d’années.
Les chercheurs précisent que leurs travaux ne prouvent en aucun cas que les ancêtres en question utilisaient le feu de manière régulière. Une telle habitude daterait plutôt d’il y a autour de 400.000 ans.

Slate.fr
Jeudi 5 Avril 2012

Lu 173 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs