Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le port de Boujdour opérationnel début 2010




Le port de Boujdour opérationnel début 2010
Le port de Boujdour dont les aménagements ont été lancés en mars 2006 accueillera les premiers navires de pêche dès le début de l’année. C‘est ce qui ressort d’une déclaration faite  à la presse par l’un des techniciens en charge du chantier.
Dans une déclaration à la presse, M. Ouaniim, technicien au ministère de l’Equipement et du Transport en charge du chantier du port de Boujdour, a précisé que le taux d'avancement des travaux de réalisation de la première tranche relative à la construction des barrières de protection, a atteint 90 %. Pour ce qui est de la deuxième tranche  concernant la réalisation des quais, les travaux ont atteint un taux d’avancement de 35%.
La réalisation de ce projet, d’une enveloppe de 280 millions de DH, devrait s'achever vers la fin de l'année 2008, selon les prévisions du ministère de l'Equipement et du Transport.  Cependant, des facteurs naturels et techniques ont empêché la réalisation de ces travaux dans les délais prévus.
Les intempéries maritimes et autres aléas qui surviennent  dont les violents vents marins ont imposé et continuent  d’imposer  des arrêts de travail qui ont contribué au retard  des travaux de construction de cet ouvrage.  Par la réalisation de ce projet, les autorités visent à améliorer les conditions d'accostage des navires et barques de pêche et à renforcer l'aménagement territorial régional à travers la promotion des centres sociaux et économiques implantés autour du port en plus du développement de la flotte, l'augmentation des pêcheries et la création de nouvelles opportunités d'emploi.   Cette structure portuaire qui doit aider à drainer les investissements dans le domaine de traitement des produits de mer et leur valorisation, contribuera au redéploiement des unités de pêche et atténuera la pression sur le reste des ports du Royaume. Ce projet porte sur la construction d'une digue principale longue de 724 mètres, d'une barrière de protection de 260 mètres   et de deux quais équipés. Il doit sa réalisation à un partenariat entre l'Agence de la promotion et du développement des provinces du Sud et le ministère de l'Equipement et du transport.  La construction  des plates-formes flottantes longues de 180 mètres pour l'embarquement des barques de pêche, un espace d'entretien pour ces barques, une route d'accès au port d'une  longueur de 330 m, en plus des travaux de raccordements aux réseaux d'eau, d'électricité, de téléphone et d'assainissement. Tout ceci est prévu dans le cadre de ce projet qui contribuera à intensifier les activités de pêche générant des emplois. Il contribuera  également au  développement socio-économique de la région.


Ahmadou El-Katab
Vendredi 3 Avril 2009

Lu 294 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs