Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le pôle public mobilise les grands moyens pour couvrir les législatives : Ce que 2M et Al Oula ont préparé




Le pôle public mobilise les grands moyens pour couvrir les législatives : Ce que 2M et Al Oula ont préparé
Débats, analyses, duplex, flashs d’informations, JT, éditions spéciales : les télévisions du pôle public sortent le grand jeu pour couvrir le scrutin de demain vendredi 25 novembre. De grands moyens tant humains que matériels ont été mobilisés par 2M et Al Oula pour que soit assurée «la meilleure couverture possible de l’événement». A l’évidence, et selon les informations dont nous disposons, ces deux chaînes de télévision du service public veulent être en phase avec un événement majeur dans la vie politique, c'est-à-dire des législatives anticipées organisées au lendemain de l’adoption d’une nouvelle Constitution. «Désormais, le stress ne nous quitte pas. Mais c’est bien ce stress qui nous sert de moteur», confie une journaliste d’Al Oula, résumant ainsi la fièvre cathodique.
A événement majeur, programmation exceptionnelle : ce vendredi 25 novembre, 2M va se transformer en chaîne d’informations en continu. 11 rendez-vous d’information sont programmés tout au long de cette journée de scrutin, sachant que le premier flash d’information sera donné dès 8 heures du matin, à l’ouverture des bureaux de vote alors que le dernier journal télévisé sera diffusé à 1 heure du matin. Selon des sources proches de la direction de l’information, 7 rendez-vous d’information en langue arabe sont programmés (8 h, 10h, 12h45, 17h, 19, 23h et 1h du matin). Aux francophones, 2M offre 3 tranches d’information à 15 heures, 18 heures et 20h45 alors que le JT amazigh est prévu ce même vendredi à 14 heures. «Le vendredi 25 novembre, nos JT seront de grosses tranches d’informations. Ils dureront une soixantaine de minutes. Il faut savoir que nous donnerons aux environs de 21 heures le taux de participation et les premiers résultats qui tomberont en fin de soirée. Et en dehors de ces journaux télévisés et des flashs d’informations prévus, nous aurons à l’antenne un dérouleur permanent pour que le téléspectateur puisse être tenu informé», indique une source de la direction de l’information.
Si la chaîne de télévision d’Ain Sebaa fait le pari de la réactivité, elle fait aussi celui de la proximité. L’ensemble des 16 régions du Maroc sera couvert. En plus de ces 11 bureaux régionaux, 2M a créé 4 nouveaux sites : à Figuig, ville politiquement symbolique, à Sidi Ifni, la cité qui avait occupé le devant de l’actualité pour cause d’événements sociaux, à Dakhla et à Nador où la chaîne ne disposait que d’un simple bureau de transmission. Pour ce faire, 16 équipes ont été mobilisées et  caméras et journalistes travailleront en direct.
Attention, ce n’est que samedi 26 novembre que 2M organise sa grande soirée électorale, en direct de ses studios casablancais et dans lesquels un nouveau décor a été mis en place pour la circonstance. «La programmation d’un tel débat le samedi, soit 24 heures après le scrutin, se fait au nom de la qualité du commentaire. Les résultats quasi-définitifs seront en principe annoncés samedi en fin d’après-midi par le ministre de l’Intérieur. Cela  permet  au  personnel politique, invité en studio,  de commenter, analyser et débattre de la nouvelle carte politique en connaissance de cause», explique un journaliste politique de la chaîne casablancaise. Dans la matinée du 26 novembre, 2M aura tout de même donné les résultats partiels des législatives dans un journal télévisé qui sera diffusé à 10 heures. Le dérouleur permanent continuera, lui, sa mission d’information électorale jusqu’à 19 heures.
C’est la même ambiance de mobilisation qui règne à la SNRT, dans les locaux d’Al Oula. Cette télévision du pôle public sera sur le front des élections aux premières heures du vendredi, jour du scrutin et jusqu’au mardi 29 octobre. Dès 7 heures du matin, vendredi, un premier flash d’information sera diffusé «pour inciter les citoyens à aller voter». Il sera suivi, à 8 heures, d’un  deuxième flash en direct d’un bureau de vote. Tout au long de ce vendredi, Al Oula procèdera à la diffusion de 12 JT et de flashs d’informations en arabe et en français toutes les heures. 3 JT en amazigh sont également au programme. Quant à son grand débat électoral, la télévision de la rue El Brihi le diffuse dans la soirée même du jour du scrutin, à 22 heures, en direct d’un palace de la capitale. Hommes et femmes politiques, analystes, universitaires livreront leurs commentaires des premiers résultats électoraux qui seront donnés au fur et à mesure en direct du studio virtuel d’Al Oula. «Tous les journalistes, l’ensemble des équipes en plus de notre réseau de correspondants dans les 16 régions du pays sont mobilisés pour cet événement. Nous avons également sollicité les caméras des chaînes de la SNRT pour pouvoir être partout», précise une source de la direction d’information d’Al Oula.
Samedi, la mobilisation continue de plus belle. Le premier JT post-électoral d’Al Oula sera diffusé dans la matinée, à 9h30. La télévision donne rendez-vous aux téléspectateurs avec un deuxième débat, à 11h, en direct de ses studios de Casablanca. Une édition spéciale est programmée à 16 heures et un troisième débat consacré aux résultats définitifs et à leur analyse dès 19 heures ce samedi 26 novembre. Dimanche, Al Oula consacre son après-midi à une édition spéciale (à 16 heures) et donne rendez-vous aux citoyens cathodiques pour un nouveau débat, prévu immédiatement après le principal JT de la soirée. Elections encore et toujours en tout début de semaine prochaine, lundi et mardi avec la diffusion de deux débats sur la thématique de l’après-élections.

Narjis Rerhaye
Jeudi 24 Novembre 2011

Lu 902 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs