Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le plus long triathlon du monde ranime la flamme de la Marche Verte




C’est au Maroc que s’est tenu, du 11 octobre au 6 novembre 2015, le plus long triathlon du monde. Mohamed Lahna, vice- champion du monde  de para-triathlon et Nacer Ibn Abdeljalil, premier Marocain à avoir gravi l’Everest et atteint le Pôle Nord ont, en effet, effectué, en 27 jours, le «Triathlon de la Marche Verte» qui les a menés sur plus de 3.000 km, de Tanger à Lagouira. Un challenge sportif, citoyen et solidaire qui a permis de ranimer la flamme de l’une des plus grandes épopées de l’histoire du Maroc.
Animés par les valeurs de dépassement de soi et de persévérance, les deux jeunes champions marocains ont fait revivre cette glorieuse marche, qui a réuni depuis plus de 40 ans tous les Marocains autour de la réunification de notre territoire national, de Tanger à Lagouira, à toute une génération de jeunes qui comme eux n’ont pas connu cet événement majeur inscrit dans l’histoire du Royaume.
Pour ce Triathlon exceptionnel, les deux champions ont traversé la baie de Tanger à la nage (10km), roulé à vélo de Tanger à Dakhla (2.600km), puis marché à travers le Sahara marocain jusqu’à Lagouira (650km) pour arriver le 6 novembre, le jour de la célébration des 40 ans de la Marche Verte. Présenté comme l’un des plus longs triathlons du monde, ce challenge a été l’occasion pour Nacer et Mohamed de visiter plusieurs écoles et lycées et de participer aux conférences Business Leaders menées par l’Association «Injaz Al-Maghrib» dans les principales villes du Royaume.  L’objectif étant de donner aux plus jeunes «l’envie d’oser et d’entreprendre».  Selon les deux coéquipiers, l’objectif de ce projet sportif était également de réunir les Marocains, le temps d’un triathlon, autour de valeurs fondamentales telles que le partage, la persévérance et la détermination.
Notons enfin que Nacer Ibn Abdeljalil, diplômé de l’Ecole supérieure de commerce de Paris et de l’Executive MBA de l’INSEAD, a abandonné une carrière financière prometteuse pour donner vie à son rêve le plus cher. Celui de gravir le plus haut sommet du monde, l’Everest. Il a été honoré pour cet exploit par Sa Majesté le Roi Mohammed VI de l’Ordre Marocain du Mérite. Au printemps 2015, il signe un nouvel exploit et atteint le Pôle Nord en ski. Pour sa part, Mohamed Lahna est vice-champion du monde de para-triathlon à Pékin en 2011 et vainqueur de la Coupe du monde de para-triathlon à Edmonton. Mohamed Lahna s’est aussi fait connaître en relevant de nombreux défis dont la traversée du Détroit de Gibraltar en 2011, le Marathon des sables en 2013 et le prestigieux Triathlon Ironman de Kona (Hawaï). Aujourd’hui, il est en pleins préparatifs pour représenter le Maroc aux prochains Jeux paralympiques de Rio en 2016. Il est surtout un formidable athlète dont la soif de dépassement et la ténacité semblent sans limite et qui a fait de son handicap une force pour relever les défis.

M.O
Mardi 24 Novembre 2015

Lu 571 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs