Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le plan de développement 2015-2020, un outil pour la mise à niveau de Casablanca




Le plan de développement 2015-2020 constitue un outil idoine pour assurer le développement de la métropole sur différents plans, à travers la mise en œuvre d'une série de projets ambitieux d'une valeur globale de 33,6 milliards de DH, a souligné jeudi soir, le wali de la région Casablanca-Settat, gouverneur de la préfecture de Casablanca, Khalid Safir.
Intervenant lors d'une rencontre initiée par la Chambre française de commerce et d'industrie du Maroc (CFCIM) sur le thème "Le Plan de développement de Casablanca 2015-2020", M. Safir a indiqué que ce plan de développement stratégique, intégré, équilibré, inclusif et élaboré selon une démarche participative, vise à réconcilier la ville avec ses habitants, optimiser la mobilité en termes de temps et de coût du déplacement et développer une offre de divertissement, tout en prônant et incarnant l'excellence et érigeant Casablanca en modèle de réussite et en référence avérée.
M. Safir a, par la suite, passé en revue les axes du Plan de développement de Casablanca, lancé par SM le Roi Mohammed VI, le 26 septembre 2014, précisant que ce plan s'articule autour de quatre axes structurants, à savoir l'amélioration du cadre de vie, plateforme et mobilité, excellence économique et animation, l'objectif étant de hisser Casablanca au rang de métropole attractive et où il fait bon vivre, en concordance avec les besoins et attentes de ses habitants.
"Ce programme se propose d'améliorer les conditions de vie des habitants, le renforcement de la mobilité au niveau de la région (tramway, ponts), la promotion de l'attractivité économique ainsi que l'amélioration du climat d'affaires pour réussir le positionnement de la région en tant que destination nationale et internationale de shopping et de loisirs", a-t-il mis en avant.
M. Safir a affirmé qu'en plus des citoyens, le secteur privé et la société civile seront associés à l'élaboration, l'évaluation et la mise en œuvre des politiques publiques au niveau local et ce, à travers un Observatoire régional d'évaluation et de suivi et une Instance chargée de l'accompagnement et du suivi de ce plan de développement. 
Et de relever que les axes stratégiques définis par ce Plan de développement montrent qu'il s'agit d'un projet intégré qui mobilisera des fonds importants, plaçant l'élément humain au centre des préoccupations, touchant l'ensemble des domaines économique, social, sportif et culturel et visant à ériger la capitale économique du Royaume en un espace attractif aussi bien pour les habitants que pour les investisseurs et les touristes nationaux et étrangers.





Libé
Lundi 30 Novembre 2015

Lu 353 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs