Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le petit chelem du Onze national

17ès Jeux méditerranéens




Le petit chelem du Onze national
Le Onze national juniors a réussi la passe de trois en dominant les matches de poules (groupe A) du tournoi de football des 17èmes Jeux méditerranéens, dont les débats se déroulent actuellement dans la ville turque de Mersin.
Pour le compte de son troisième match disputé dimanche contre l’Albanie, l’équipe du Maroc n’a pas lâché prise, ajoutant au lot d’épinglés la sélection albanaise. Sans trop forcer, les protégés de Hassan Benabicha se sont contentés d’assurer l’essentiel, scellant le sort de cette explication sur le score étriqué de deux buts à un.
Pour rappel, l’équipe nationale avait entamé la compétition sur les chapeaux de roues, s’offrant lors de sa première sortie la sélection de la Bosnie-Herzégovine sur le score convainquant de 3 à 0. Une victoire qui a conforté davantage le groupe qui a abordé la deuxième rencontre sous de bons auspices. Certes, l’adversaire était l’hôte de la manifestation, la Turquie s’entend, mais la détermination des juniors marocains était telle qu’ils ont remporté ce match sur la marque de 2 à 1.
Un petit chelem à mettre donc à l’actif des Nationaux qui ont terminé leaders de leur groupe avec neuf unités au compteur, devant la Turquie qui a totalisé six points. Quant aux équipes nationales d’Albanie et de Bosnie-Herzégovine, elles ferment la marche avec un point chacune.
Au tour des demi-finales prévu aujourd’hui, le Onze marocain donnera la réplique à partir de 16 heures à son homologue libyen, tandis que la Turquie sera à l’épreuve tunisienne (19h00).
Bien avant le déplacement pour la Turquie, les joueurs de l’équipe nationale n’ont aucunement occulté leur ambition d’aller faire un probant résultat au cours de ces Jeux. Pour le moment, ils sont à mi-chemin d’atteindre leur objectif, sauf qu’ils sont tenus plus que jamais à se montrer vigilants face à la sélection libyenne qui ne manquera certainement pas de jouer son va-tout en vue d’accéder à la finale.
Voilà donc une explication  maghrébine aux couleurs méditerranéennes qui s’annonce crânement disputée, devant se jouer sur de petits détails. La sélection marocaine après avoir raté la CAN des juniors qui s’était tenue en Algérie, qualificative pour le Mondial FIFA qui se déroule également en Turquie, voudrait à tout prix rectifier le tir dans ces Jeux méditerranéens et pourquoi pas aller jusqu’au bout : une consécration comme ce fut le cas lors de l’édition de 1983 qui avait eu lieu au Maroc.   

Mohamed Bouarab
Mardi 25 Juin 2013

Lu 424 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs