Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le patron d'Apple veut donner sa fortune à des associations caritatives




Le patron d'Apple veut donner sa fortune à des associations caritatives
Le patron d'Apple Tim Cook a décidé de rejoindre le cercle en plein essor des riches Américains décidant de donner leur fortune à des associations caritatives.
Le directeur général du fabricant de l'iPhone a expliqué au magazine américain Fortune, qui lui consacre un article publié sur son site Internet paru dans son édition papier du 1er avril, avoir commencé à donner de l'argent discrètement mais vouloir développer une approche plus systématique: une fois qu'il aura payé les études universitaires de son neveu, âgé de dix ans, il compte donner le reste de sa fortune à des associations. Le magazine évalue la fortune de Tim Cook, sur la base de sa participation dans Apple, à environ 120 millions de dollars, auxquels s'ajoutent des stock-options qui vaudraient en cas d'exercice quelque 665 millions de dollars.
Contacté par l'AFP pour un commentaire, Apple a dit n'avoir rien à ajouter aux informations publiées dans Fortune.
Le magazine rappelle qu'au-delà de ses obligations comme dirigeant d'Apple, Tim Cook a déjà pris position publiquement sur des problèmes comme la transmission du sida, les droits de l'Homme ou la réforme de l'immigration.
Il avait aussi été l'an dernier le premier patron d'une entreprise du Fortune 500 à révéler publiquement son homosexualité.
"Vous voulez être le galet qui ricoche dans la mare et provoque des changements", a dit Tim Cook à Fortune.
Le patron d'Apple n'est pas le premier à promettre de consacrer sa fortune à de bonnes œuvres.
Les deux plus riches Américains, le cofondateur du groupe concurrent Microsoft Bill Gates et le financier Warren Buffett, avaient notamment lancé une initiative philanthropique dans le cadre de laquelle des milliardaires promettaient de donner la plus grande partie de leur fortune à des œuvres caritatives.
Plus d'une centaine de personnalités diverses les ont rejoints, dont des dirigeants du secteur technologique comme Larry Ellison (Oracle) ou Mark Zuckerberg (Facebook), le créateur de "La Guerre des Etoiles" George Lucas, l'ex-maire de New York Michael Bloomberg ou encore l'investisseur activiste Carl Icahn.
 

Lundi 6 Avril 2015

Lu 404 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs