Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le passage à 2012 sans incident majeur : La planète à l’heure des résolutions bien intentionnées




Le passage à 2012 sans incident majeur : La planète à l’heure des résolutions bien intentionnées
Chaque 1er janvier est l’occasion en plus de faire un bilan, d’émettre des souhaits et de prendre des résolutions pour l’année qui commence. La meilleure que l’on puisse souhaiter à notre vieille planète est de continuer à tourner rond pour que celle bissextile que voici et qui s’annonce pleine et, toute de défis, fasse défiler ses 366 maillons sans en abîmer aucun. En cette année, où la crise économique est sur nos têtes comme la fameuse épée à Damoclès, le monde devra la vivre sportive avec, la CAN 2012, les J.O de Londres et l’Euro-2012 de football.
Politique avec les élections présidentielles chez quatre géants du globe : France, Russie, Etats-Unis et Chine quoique pour cette dernière, la suite soit déjà connue.
Ecologique et environnementale avec l’expo internationale «Pour des côtes et des océans vivants» à Yeosu, en Corée du Sud et la conférence sur le développement durable Rio+20 à Rio de Janeiro au Brésil. People aussi, The Queen Elisabeth II fêtera soixante ans de règne pour un jubilé de diamant. Qui dit mieux ! Voilà pour 2012, comme dirait l’autre le meilleur est à venir.
Quant à celle passée quoique horrible, les milliards de personnes qui l’ont enterrée, se sont accordés à le faire, en festoyant dans la bonne humeur. Ce sont les îles du Pacifique du Sud, la Nouvelle-Zélande et l'Australie qui ont, pour ainsi dire, ouvert le bal et célébré la nouvelle année 2012.
L’Asie, le Moyen-Orient, l’Afrique et l’Europe ont suivi avant que la réception de la nuit de la Saint-Sylvestre ne vienne s’achever vers les fuseaux horaires les plus lointains de l’Amérique. Le  passage au premier de l’an s’est, en général, bien passé malgré la morosité héritée de 2011, notamment la menace de la récession économique. Sur les différents continents, cela n’a été que spectacles, feu d'artifice, et célébrations de tous genres où l’on a rivalisé d’ingéniosité pour réussir chacun sa fête. C’est Sydney, en premier, qui a fait dans le grandiose et le faste quant  au douzième coup de minuit, un feu d'artifice spectaculaire a illuminé la baie de Sydney.
En Asie et plus particulièrement au Japon, meurtri par un séisme, un  tsunami et une catastrophe nucléaire, les festivités pour la plupart, l’ont été plus dans le recueillement que dans la célébration. Au matin de ce nouvel an un peu comme un rappel à la fatalité, un séisme de magnitude 7 sur l’échelle de Richter frappait une fois de plus l’archipel nippon, heureusement sans dégâts sérieux.
Quant au Moyen-Orient, il avait comme meilleur représentant Dubaï, à travers un feu d'artifice des plus éblouissants à Burj Dubai, la plus haute tour du monde.
La Russie illuminait sa Place Rouge de feu d’artifice sans oublier pour rester fidèle à elle-même et à ses bonnes habitudes d’enfermer au passage quelques énergumènes contestataires du futur régime Poutine, venus troubler la fête.
 Sur les bords de la Tamise, Londres en dépit de ses feux d’artifices, restait sobre comme à son habitude.
Paris rassemblait près d’un demi million de personnes sur la plus belle avenue du monde et le premier cocorico de l’année revenait aux opérateurs téléphoniques qui tablaient pour le week-end sur un milliard de SMS de meilleurs vœux. En Afrique, si au Caire le passage au nouvel an s’est déroulé dans le calme, ce n’est pas le cas au Nigeria ni au Kenya qui ont connu des violences ponctuées de morts.  Rio de Janeiro et New York, comme à leur habitude, ont célébré la nuit de Saint-Sylvestre chacune à sa manière. Si Copacana était de blanc vêtue, le Times Square à Manhattan était tout voué à Lady Gaga à qui était revenu l’honneur de lancer la traditionnelle boule de cristal multicolore, vieille de plus d'un siècle.

Mohamed Jaouad Kanabi
Lundi 2 Janvier 2012

Lu 933 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs