Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le parti de la lampe éclaboussé par un nouveau scandale : Le Congrès de la jeunesse du PJD financé par les deniers publics




Le parti de la lampe éclaboussé par un nouveau scandale : Le Congrès de la jeunesse du PJD financé par les deniers publics
Alors que ses leaders ne cessent de tonner à chaque occasion la bonne gouvernance, voilà que le PJD ne tient aucunement compte de ses propos pour faire totalement le contraire.  Le Parti de la justice et du développement a été pris en flagrant délit lorsqu’il a été constaté que le huitième congrès de la jeunesse du PJD, qui a eu lieu entre le 26 août et le 1er septembre à Tanger, a été financé par le Conseil de la région du Nord.
On a utilisé des deniers publics pour financer le séjour des invités du congrès qui ont été logés dans un prestigieux palace de la ville du Détroit. Il s’agit d’Abdelmounim Abou El Foutouh, Azzam Tamimi, Mohamed Fatih Raoui et Cheikh Kamal Khatib qui ont encadré et animé des ateliers lors de ce congrès.
L’information rapportée par notre confrère Al Ittihad Al Ichtiraki a été corroborée par un responsable du Conseil de la région  qui a tenu à préciser que le financement dudit congrès a eu lieu suite à l’intervention d’un des vice-présidents qui est lui-même membre du PJD. Le comble du paradoxe est que le ministre de la Gouvernance, Mohamed Najib Boulif  appartient au groupe PJD au Conseil de la région Tanger-Tétouan. 
Un scandale qui révèle que le parti d’Abdel-Ilah Benkirane qui ne rate aucune occasion pour taxer les autres, ne trouve aucune gêne pour se «servir lui-même». Puisant dans la manne financière publique pour servir son agenda politique qui vise à étendre sa mainmise sur les différentes composantes de la société et de l’Etat.
D’autant plus qu’il est pertinent de signaler que ce n’est pas seulement le Conseil de la région du Nord qui a dû casser sa tirelire pour financer les travaux du congrès de la jeunesse du PJD, mais il y a aussi d’autres organismes publics qui ont été sollicités pour venir au secours des organisateurs du congrès.

Libé
Jeudi 18 Octobre 2012

Lu 1322 fois


1.Posté par Magid le 18/10/2012 20:56
Il faut condamner ce mélange des genres si il est effectivement prouvé. Cela en dis long aussi au sujet de la jeuness du PJD qui se revendique des valeures de l'islam et qui se fait loger dans un palace en ces temps de crise economique alors qu'un simple hotel eut été largement suffisant. Même si les autres parties politiques ont fait bien pire en matière de détournement et de gaspillage de denier public, le PJD , plus encore que les autres parties artificieles et marionnettes, doit montrer l'exemple.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs