Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le parcours singulier de l'islamologue Rachid Benzine au centre d’une rencontre à Paris

Avec la participation de Christian Delorme, prêtre impliqué dans le dialogue inter-religieux et compagnon de route de Benzine




 Le parcours singulier de l’islamologue, politologue et auteur franco-marocain, Rachid Benzine, et son approche dans l’analyse des textes religieux, ont été retracés, mercredi soir, à l’occasion d’une rencontre organisée par l’ambassade du Maroc en France.
Fortement attaché à la mise en contexte du Saint Coran et à sa lecture historique et anthropologique mais aussi à la transmission du savoir par l’enseignement, Rachid Benzine a tenu à cette occasion à rendre hommage au Maroc pour l’Islam du juste milieu qu’il prône et que ses parents lui ont inculqué dès son jeune âge.
Il a également tenu à rendre hommage lors de cette rencontre, qui entre dans le cadre du programme culturel «Les mercredis de l’ambassade» initié par la chancellerie du Royaume, aux différents penseurs qui ont influencé son parcours et plus particulièrement à Mohamed Arkoun, dont il a appris la méthodologie.
Animée par Christian Delorme, prêtre impliqué dans le dialogue inter-religieux et compagnon de route de Benzine avec qui il a co-écrit deux ouvrages («Nous avons tant de choses à nous dire» et «La République, l’Eglise et l’Islam, une révolution à la française»), cette rencontre qui a réuni de nombreux intellectuels, diplomates et journalistes, a été un moment de partage et de dialogue profond.
Prenant la parole à cette occasion, l’ambassadeur du Maroc en France,   Chakib Benmoussa a salué la singularité du parcours de Benzine et sa contribution au rayonnement culturel du Royaume en France, rappelant que cet islamologue a été décoré en 2016 par SM le Roi du Wissam Al Moukafâa Al Watania. Le diplomate a retracé également le parcours de ce natif de Kénitra en 1971, arrivé en France à l’âge de 7 ans, et est revenu sur ses différents ouvrages qui s’appuient sur le dialogue et le partage.  Tout au long de cette rencontre, Benzine n’a cessé de souligner que sa doctrine est basée sur une approche anthropologique et sociale dans le respect totale des croyants. Il a insisté également sur la nécessité de l’effort de contextualisation de la lecture des textes sacrés et sur le travail critique. Pour lui, chaque texte doit être inscrit dans son temps et chaque lecture dans sa société.
Dans une déclaration à la MAP, Benzine a qualifié de «très intéressante» la réforme du champs religieux au Maroc, notant que l’histoire de l’Islam traditionnel marocain est très longue.
Pour lui, «la nécessite de retrouver la pluralité de cet héritage à l’intérieur du champ islamique est importante mais à cet héritage-là, il faut aller plus loin et lui appliquer les sciences humaines». «Aujourd’hui, pour répondre aux défis de Daech et à ceux de l’utilisation idéologique violente de l’Islam, il faut pouvoir lui appliquer les grilles de l’analyse historique, linguistique et anthropologique», a-t-il insisté.
«Parfois j’ai l’impression que l’approche que je mène, c’est-à-dire à la fois historique, linguistique et anthropologique, est beaucoup plus audible au Maroc que dans un certain nombre de régions de la société française, où l’on sent une véritable crispation autour de l’Islam », a-t-il fait remarquer.
Cette crispation peut émaner aussi bien des Français de confession musulmane, en raison d’un repli identitaire, ou des non musulmans qui ont tendance à avoir une mauvaise image de l’Islam, qui serait simplement violent, a-t-il observé.
Les mercredis de l’ambassade proposent des rendez-vous avec des personnalités du monde de l’art, de la culture et de la politique, ayant un lien avec le Maroc d’hier, d’aujourd’hui et de demain.
Ces rendez-vous constituent un espace de réflexion, d’échange et de débat sur des thématiques diverses en rapport notamment avec le Maroc et les relations maroco-françaises.

Samedi 4 Novembre 2017

Lu 677 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs