Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le parcours du RBM stoppé par les Jdidis




Le parcours du RBM stoppé par les Jdidis
Les Jdidis ont mis fin, 27 ans après, à la suprématie de leur bête noire, le RBM, et enterré le signe indien au Grand stade de Fès et ce, mardi pour le compte des demi-finales de la Coupe du Trône de football. Cette victoire a mis longtemps avant de se dessiner et n’a pas été facile pour les protégés du coach algérien Abdelhak  Benchikha qui ont dû attendre la fatidique épreuve des tirs au but pour venir à bout d’une bonne équipe du RBM.
Les Mellalis regretteront beaucoup la non concrétisation de leur domination en première mi-temps à cause de la précipitation. Contrairement au premier half, d’un niveau technique très moyen probablement à cause de l’importance de l’enjeu, cette rencontre n’a valu que par sa deuxième mi-temps, plus intense et plus intéressante sur les plans technique et tactique vu que les deux équipes se sont données à fond.
Dès la 46ème minute, Yassine Naoum annonce la couleur en marquant le premier but du RBM d’une reprise  des 20 mètres suite à un mauvais renvoi de la défense jdidie ne laissant aucune chance au gardien doukkali, Zouheir Lâaroubi. A la 53ème minute et grâce à un coup franc magistralement tiré, le Guinéen Naby Soumah égalise pour le DHJ.
Rapidement le RBM reprend l’avantage à la 57ème par l’intermédiaire de Noureddine Amimi qui ne trouve aucune difficulté à marquer le second but. A la 67ème minute et sur une belle combinaison des attaquants du DHJ, Zakaria Hadraf remet de nouveau les pendules à l’heure.
Le reste de la rencontre et les prolongations n’apportent pas de nouveau malgré la domination du DHJ qui n’a pas su profiter de sa supériorité numérique après l’expulsion de Mohammed Abdi à la 98ème minute.
Au cours de l’épreuve des tirs au but, Zouhir Laâroubi brille et intercepte un penalty  de Yahya Jabrane et la barre transversale renvoie un puissant tir d’Atik Chihab, alors que les Jdidis ont concrétisé tous leurs penalties tirés par Soumah, Ahmed Chagou, Soufiane Gadoum et Hadraf.  
Cette rencontre, bien arbitrée par Noureddine Jaâfari de la Ligue du Grand Casablanca, s’est déroulée devant environ 10.000 spectateurs.
Le DHJ retrouve en finale le RCA, un remake de celle de 1977, remportée par le Raja par 1 à 0, but marqué par feu Abdellatif Beggar.
Les hommes d’El Lachhabi quittent cette compétition la tête haute après un brillant parcours. Ainsi, le RBM pourra se concentrer sur le championnat Elite 2 où il occupe la seconde place avec sept unités à deux points derrière l’US Mohammedia après 5 journées de compétition.

Hammou El Karmi
Jeudi 24 Octobre 2013

Lu 204 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs