Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

«Le pain des corbeaux» de Lhoussain Azergui dans les rayons


Le premier roman traduit de l’amazigh



«Le pain des corbeaux»  de Lhoussain Azergui dans les rayons
Inspiré de faits réels qui se sont déroulés au cours des années 1970 et 1980 au Maroc et en Kabylie, « Le pain des corbeaux » a d’abord été publié en langue amazighe en 2006 sous le titre original « Aghrum n ihaqqren ».  Avant d’être traduit en français par son auteur, Lhoussain Azergui.
Dans cet ouvrage de 170 pages, paru aux éditions Casa Express, Lhoussain Azergui situe le lecteur à une époque où il ne fut pas si bon d’être journaliste.  
Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le personnage principal se trouve être justement un jeune journaliste, recherché par la police militaire pour avoir écrit un article sur la situation qui prévaut dans son pays.
En effet, malgré la pression et la peur que vivent les habitants de ce pays d’Afrique du Nord, ce dernier ose mener une enquête sur le soulèvement de la population locale dont personne n’ose parler. Pour cela, il voyage clandestinement dans la montagne et tente à chaque fois de briser le tabou autour de certains sujets qu’on refuse ici de traiter par crainte de représailles.
« Les personnages de ce roman sont la synthèse de vies de plusieurs personnes broyés par la répression. D’ailleurs, les événements se déroulent dans un pays de l’Afrique du Nord. Certains évènements contenus dans ce roman sont aussi inspirés d’événements qui se sont déroulés en Algérie lors de la guerre civile des 90», écrit d’emblée l’auteur qui souligne, à travers son personnage, le combat mené par nombre de journalistes contre la censure, le terrorisme et l’islamisme barbare.
Préfacé par Moha Souag, auteur d’expression française de plusieurs œuvres, ce livre fustige également « la désinformation, l’avilissement et l’histoire écrite par des historiens à la solde du mensonge », précise-t-on.
Natif de Tinejdad au sud-est du Maroc en 1975, Lhoussain Azergui est un écrivain en langue amazighe et journaliste indépendant. Ce Franco-Marocain est titulaire d’un diplôme en droit obtenu en 2000. Il a été journaliste entre 2001 et 2006 pour le compte d’une agence de presse. Deux ans plus tard, il reçoit  le Prix de la Résistance Matoub Lounès décerné par la Fondation Matoub Lounès, à Tizi-Ouzou (2008).
Lhoussain Azergui est aussi connu pour avoir combattu la loi qui fixe la liste des prénoms autorisés par l’état-civil marocain, interdisant les prénoms amazighs ou européens.
Décliné en parties, « Le pain des corbeaux »  est édité avec l’appui de l’Ecole supérieure de journalisme de Paris avec l’objectif de faire connaître le travail de journaliste, le journalisme en général et enfin de partager les idées et le savoir sur l’histoire et la société tant au Maroc qu’en France », souligne en conclusion l’éditeur.
Il est à noter que ce roman a reçu le prix international Qati Kaddour de la création littéraire amazighe décerné par la Fondation David Hart, Granada, Espagne 2004.

Encadré :
 « Aghrum n ihaqqren » est le nom d’une plante, d’un champignon empoissonné qui tue les humains et le bétail, les Rifains l’appellent « « Aghrum n tbaghra ».   Dans ce livre, l’autocensure qu’exerce le personnage sur lui-même est similaire à ce champignon », dixit Lhoussain Azergui.

Alain Bouithy
Mercredi 20 Février 2013

Lu 3915 fois


1.Posté par Azergui Brahim le 24/02/2013 22:11 (depuis mobile)
SaLut frère lhoussain ,tout d abord je te félicite de cette initiative de nous faire apparaître un roman extrait de faits réels ,nulle part juste à me soulager en tant que x correspondant avec le journal de l économiste à laayoune. Cette vérité amère

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs