Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le numéro un libyen recommande un poste officiel pour son fils : Seif Al Islam sur les pas de Mouammar Kadhafi




Le numéro un libyen Mouammar Kadhafi a recommandé un poste officiel pour son fils, Seif al-Islam, régulièrement présenté comme son successeur, afin qu’il puisse mieux conduire son plan de réformes, a rapporté dernièrement un journal en ligne libyen.
Selon Libya-alyoum (www.libya-alyoum.com), un site généralement bien informé, M. Kadhafi a affirmé que le fait que son fils n’occupe pas actuellement de poste officiel «perturbait son travail».
«Le colonel Kadhafi a demandé dans la nuit de mardi à mercredi à des milliers de directions régionales et des comités populaires (colonne dorsale du régime) de trouver un poste officiel à Seif Al-Islam afin qu’il puisse réaliser son plan de réformes qu’il conduit depuis quelques années», a indiqué le site, citant des participants à la réunion à laquelle la presse n’était pas conviée.
Le colonel Kadhafi avait annoncé lundi soir à Sebha (700 km au sud de Tripoli) qu’il devait tenir mardi une réunion avec les «représentants du peuple libyen» pour parler des affaires nationales. Il a recommandé par ailleurs de ne pas limiter le poste de son fils, «un homme fidèle qui aime son pays», à un mandat gouvernemental (quatre ans), afin de lui permettre de mener à bien ses réformes, a-t-on ajouté de même source.
Théoriquement, le colonel Kadhafi qui prône la «démocratie directe» ne nomme pas les membres du gouvernement qui sont choisis par des comités populaires élus et qui se réunissent annuellement pour prendre les décisions qu’ils font «remonter» au congrès du peuple (Parlement), la plus haute instance législative.
Bien qu’il n’occupe aucun poste officiel, Seif al-Islam défend depuis 2007 un projet de réformes pour moderniser le régime sans remettre en question le pouvoir du «Guide» ou bouleverser ses grands principes.
Annoncé en grande pompe en août 2007, le projet, qui se heurte à la vieille garde du régime, comprend un projet de constitution et un plan de développement économique de 70 milliards de dollars.

AFP
Mercredi 14 Octobre 2009

Lu 237 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs