Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le nouveau recueil de poèmes de Hassan Aourid présenté à Rabat




“Fayrouz Al Mohite”, nouveau recueil de poèmes de Hassan Aourid, a été présenté récemment dans l’espace Dar Al Founoun à Rabat, en présence de plusieurs personnalités du monde de la culture et des médias.
Lors de la cérémonie de présentation, Aourid a affirmé que cette œuvre “est une manifestation d’un état d’âme entre l’anxiété et la tristesse, indispensables à chaque œuvre poétique”.
Il comporte des extraits autobiographiques, où l’auteur revient sur son séjour aux Etats-Unis, période durant laquelle il a touché à la poésie. Mais c’était également, dit-il, une période marquée par la chute du mur de Berlin et les espoirs qu’a suscités cet événement quant à la fin des guerres et des drames des peuples de par le monde, notamment la souffrance des Palestiniens.
Ce sont donc ces années qui ont inspiré l’auteur qui a, par la suite, décidé de donner naissance à cette œuvre.
Pour sa part, le chercheur Mostapha Raqa a estimé qu’à travers les belles images artistiques que comprend ce recueil, Aourid apparaît au public sous une nouvelle facette, celle du poète.
“Fayrouz Al Mohite” comporte 24 poèmes dont la sensibilité et de goût artistique ont fait l’unanimité de ceux qui les ont lus.
Le cinéma marocain à l’honneur au Festival du film africain de Londres
Le cinéma marocain est à l’honneur au Festival du film africain de Londres, qui se poursuit jusqu’au 3 décembre.
Quatre films marocains:”Oud Lward” de Lahcen Zinoune, “Les Cœurs brûlés”, “Transes” et “Alyam Alyam” d’Ahmed El Maanouni, devaient être projetés lors de cette édition, parmi 11 réalisations représentant différents pays africains.
La participation des films marocains à cette édition trouve son explication dans la place de choix qu’occupe le cinéma marocain sur l’échiquier du septième art africain, indiquent les organisateurs, relevant que le choix porté sur trois œuvres du cinéaste marocain El Maanouni s’impose par l’impact que ces réalisations sur l’histoire du cinéma marocain.
Les œuvres du cinéaste traduisent d’une manière pertinente le vécu marocain et reflètent la diversité et la profondeur culturelle qui caractérisent le Maroc, indiquent-ils.
Outre la projection de films, le Festival prévoit l’organisation d’une conférence sur la production et la distribution du film africain à l’ère numérique.
Le Festival est organisé avec le concours de l’Université de Westminster, l’African Movie Academy Awards, la fondation du Festival du film de Londres et le conseil britannique du film.
Le Festival du film africain de Londres, lancé en 1991, vise à faire connaître le cinéma africain en Grande-Bretagne.


L
Mardi 1 Décembre 2009

Lu 691 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs