Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le monde est plus sûr qu’il y a dix ans




Le monde est “plus sûr” dix ans après les attentats du 11-Septembre qu’auparavant grâce à l’affaiblissement des réseaux terroristes, ont estimé lundi le secrétaire général de l’Otan, Anders Fogh Rasmussen, et un haut responsable de l’Union européenne.
“Ce qui est arrivé il y a dix ans a changé nos vies mais je crois que nous avons un monde plus sûr aujourd’hui qu’il y a dix ans”, a déclaré M. Rasmussen au cours d’une conférence de presse à Bruxelles. “Bien que nous ayons assisté à des attentats depuis le 11 septembre 2001, les réseaux terroristes internationaux ont été significativement affaiblis et c’est une bonne nouvelle”, a-t-il ajouté.
Au cours d’une autre conférence de presse, le coordinateur de l’Union européenne pour la lutte anti-terrorisme, Gilles de Kerckhove, a également estimé que le danger était moindre grâce à “l’échec patent” d’Al-Qaïda. “Aujourd’hui, une attaque de l’ampleur et de la sophistication du 11-Septembre n’est plus possible”, a-t-il affirmé.
“Cela signifie-t-il que nous ne faisons plus face à une menace? Probablement non (...) La menace a évolué, elle est plus complexe, plus diversifiée”, selon M. de Kerckhove.
“L’organisation centrale (d’Al-Qaïda) a été réellement affectée par les actions en Afghanistan, les attaques de drones menées par les Américains, l’engagement de l’armée afghane et une coopération internationale accrue”, a-t-il expliqué. M. de Kerckhove a mentionné “l’élimination” d’Oussama Ben Laden et la mort de nombreux autres responsables d’Al-Qaïda au Pakistan et en Afghanistan. En outre, “nous savons par les moyens du renseignement qu’ils ont des difficultés financières, ils n’ont pas les mêmes moyens que par le passé”, a-t-il assuré.
Mais “nous sommes confrontés à plusieurs filiales d’Al-Qaïda”, dont “la plus dangereuse” est celle active dans la péninsule arabique, a-t-il ajouté. Une branche d’Al-Qaïda mène ses attaques surtout dans le sud du Yémen.
M. de Kerckhove a estimé que l’UE était “bien mieux équipée qu’il y a dix ans” pour faire face à la menace terroriste grâce à la mise en place d’agences de coopération au niveau européen, comme Eurojust (justice) ou Frontex (contrôle des frontières extérieures).
 
 

AFP
Samedi 10 Septembre 2011

Lu 221 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs