Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le ministre grec de la Culture offre sa démission : Une soixantaine d'objets volés dans un musée d'Olympie




Une soixantaine de pièces antiques ont été volées vendredi dans un musée de la cité d'Olympie, berceau des Jeux olympiques, poussant le ministre de la Culture à la démission et attestant des failles dans la protection du patrimoine grec, encore aggravées par la crise économique.
Le vol, bien préparé, a été commis par deux individus cagoulés et armés de pistolets, qui ont mis à profit l'heure de battement, entre 06H00 et 07H00 locales (04H00-05H00 GMT) entre les gardes de nuit et de jour, quand le bâtiment n'est protégé que par une alarme, selon le maire d'Olympie, Thymios Kotzias.
A l'arrivée de la gardienne de jour, ils avaient déjà neutralisé le système de sécurité. Ils n'ont eu alors qu'à immobiliser la femme pour s'emparer de leur butin dans les vitrines du musée, qu'ils ont cassées avec des barres de fer.
Selon l'inventaire établi par le ministère de la Culture, ont été volés "65 petits vestiges, statuettes, vases et lampes en bronze et céramique, datant de l'époque géométrique (Xe siècle av.J.C., ndlr) jusqu'à l'époque classique, ainsi qu'une bague-sceau en or ornée d'une représentation de danse avec taureau datant de l'époque mycénienne".
La plupart étaient des "offrandes provenant du temple" d'Olympie, "du type de celles retrouvées par milliers sur le site", a pour sa part affirmé aux médias la secrétaire générale du ministère, Lina Mendoni, lors d'une visite sur les lieux en compagnie du ministre de la Culture, Pavlos Geroulanos.
"C'est une journée tragique pour le ministère", a-t-elle lancé.
Le ministre a offert sa démission dès le matin, mais le Premier ministre réservait toujours sa réponse dans la soirée, dans l'attente d'un rapport sur les responsabilités, a indiqué une source gouvernementale.
La police menait pour sa part une chasse à l'homme dans la région, dans le nord-ouest du Péloponnèse, avec des barrages sur les routes mais aussi des patrouilles en mer et un hélicoptère.
Le cambriolage a eu lieu dans l'ancien musée d'Olympie, un bâtiment néoclassique baptisé "Musée des Jeux olympiques" qui se trouve près de la mairie et avait été rénové en 2003, un an avant la tenue des Jeux à Athènes. "C'est la première fois qu'un vol s'y produit", s'est ému M. Kotzias.
Les vestiges les plus réputés du site, berceau des Jeux antiques, sont eux accueillis dans le musée archéologique situé sur le site même d'Olympie, visité par des centaines de milliers de touristes chaque année.

AFP
Lundi 20 Février 2012

Lu 294 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs