Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le ministre de l’Intérieur, Taieb Cherkaoui : «La situation est calme et la population vit dans la paix et la sérénité»




Le Ministre de l'Intérieur, Taieb Cherkaoui, a affirmé mercredi que la situation dans la ville de Dakhla est calme, et que la population y vit dans la paix et la sérénité, après les événements regrettables survenus dans la ville dimanche à la suite d'un match de football comptant pour le championnat amateur, ayant opposé les équipes de Mouloudia de Dakhla au Chabab Al-Mohammadia.
Intervenant lors d'une réunion de la commission de l'Intérieur, de la décentralisation et des infrastructures à la Chambre des représentants, consacrée à l'examen du projet de loi organique sur les partis politiques, le ministre a souligné que grâce à l'action et aux efforts fournis par les pouvoirs publics, la vie a repris son cours normal et la situation est calme dans la ville de Dakhla où les habitants vivent dans la paix et la sérénité.
Il a ajouté que le parquet général près la Cour d'appel de Laâyoune a ordonné l'ouverture d'une enquête approfondie pour l'arrestation de tout individu impliqué dans ces incidents, rappelant que huit personnes ont été arrêtées et vont être déférées devant la justice tandis que l'enquête se poursuit pour arrêter les autres personnes impliquées.
Le ministre a indiqué que ce match qui s'est soldé par une victoire des visiteurs a connu quelques échauffourées qui ont malheureusement dégénéré en des actes de violence entre le public et des supporters venant de divers quartiers résidentiels, ajoutant que ces affrontements, qui se sont produits sur plusieurs étapes et dans des points divers, ont commencé par un échange de jets de pierres entre les parties à la sortie du stade.
Les forces de l'ordre sont intervenues pour rétablir l'ordre, a poursuivi le ministre de l'Intérieur, déplorant que les heurts aient éclaté dans certains quartiers sous d'autres formes consistant notamment en l'attroupement d'individus qui ont érigé des barricades et se sont pris à des citoyens et aux véhicules à coups de pierres et d'armes blanches.
Ces actes ont fait des dégâts en vies humaines, des blessés et endommagé des biens, a précisé le ministre. C'est ainsi que sept personnes sont mortes dont un élément des forces de l'ordre. Trois des victimes ont été fauchées avec préméditation par des véhicules 4X4 à bord desquels circulaient des repris de justice alors que les autres victimes sont décédées suite à des actes de violence.
Concernant les dégâts matériels, le ministre a souligné que huit véhicules ont été incendiés au même titre que certaines banques et des commerces privés qui ont été par ailleurs la cible de vols.

MAP
Jeudi 29 Septembre 2011

Lu 388 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs