Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le ministère de tutelle veut-il priver le cinq national du rendez-vous continental ?

Championnat d’Afrique de basket-ball




Le ministère de tutelle veut-il priver le cinq national du rendez-vous continental ?
Le mutisme du ministère de la Jeunesse et des Sports sur les affaires internes de la FRMBB  est  une chose tandis que la négligence des formalités de participation de l’EN de basket-ball au championnat d’Afrique prévu à Abidjan en Côte d’Ivoire constitue  un grave préjudice à toute une nation.
L’histoire entre la FRMBB et le ministère de la Jeunesse et des Sports a débuté le 2 juin où ce dernier a donné suite par courrier référence 5710\13. Ce courrier a été notifié  par le chef de la division de compétition de haut niveau le 20 juin 2013. A l’issue d’une rencontre avec la personne citée plus haut en présence du SG du ministre de la Jeunesse et des Sports, il a été convenu une réunion de travail concernant toutes les formalités du voyage et de concentration de l’EN à Abidjan du 20 au 31 août 2013.
En s’y rendant comme prévu le lundi 24 juin 2013 à l’heure convenue, la délégation de la FRMBB chargée de cette mission a été  surprise, car la personne responsable avec qui le rendez-vous fut fixé se trouvait en Turquie à Mersin. Cette réunion de travail concernait également la participation au Championnat d’Afrique des U16 et des seniors. Quant à la sélection des U16, son courrier est parvenu sous référence 2010 du 4 juillet 2013, c'est-à-dire à trois jours de la clôture des phases finales des U16 qui se sont déroulées à Madagascar en juin dernier.
Dans ce sens, la FRMBB a été discréditée  vis-à-vis de la FIBA Afrique. Pis encore, la responsable de la division de compétition de haut niveau a qualifié de démentiel le coût de la participation des U16 à cette manifestation à laquelle le Maroc allait prendre part pour la première fois.
De son côté, la FRMBB qui voulait s’engager à préparer l’EN depuis septembre dernier pour le championnat d’Afrique des nations prévu à Abidjan attend la subvention du MJS au titre de la saison 2011-2012, suite à l’assemblée générale du 30 octobre 2011. Le plus grave, c’est que le premier délai imparti par la FIBA Afrique en vue de payer les frais des licences des joueurs voire du staff technique, administratif et médical a été fixé au 15 juin dernier. Un nouveau délai a été accordé, à savoir le 10 juillet 2013 pour s’acquitter des droits de participation avec bien entendu une amende. Hors ce délai, le Maroc risque une sanction sévère d’interdiction de participation à toutes compétitions internationales durant quatre ans en plus d’une amende de 10000$. A cet effet, la FRMBB appelle le MJS, le garant de la participation des équipes nationales aux compétitions internationales, à réagir au plus vite avant l’ultimatum du 10 juillet 2013, sinon elle décline toute responsabilité quant aux mesures correctives que la FIBA Afrique prendra à l’encontre de la FRMBB.

Abdelmajid Bouslim
Mercredi 10 Juillet 2013

Lu 399 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs